01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Comment faire germer des haricots ?

Depuis ces dernières années, la consommation de graines germées de toutes sortes augmente de façon exponentielle. Les pousses de soja ont été les premières graines germées à être consommées par un large public. En fait, si ces germes de soja sont appelés ainsi, c’est un abus de langage car ils ne proviennent pas de graines de soja mais de graines de haricots mungo.

Il est donc possible de manger des graines germées de haricots mungo ou bien d’haricots rouge dits Azuki, mais attention les graines germées de haricots verts ne sont pas comestibles. Les haricots font partie de la famille des légumineuses, leur germination est très simple à réaliser soi-même avec ou sans germoir.

Trempage ou prégermination des graines de haricots

En partant de graines sèches de haricots mungo, rondes et vertes, ou de haricots Azuki, vous devrez les réhydrater pour qu’elles sortent de leur période de dormance. Pour ce faire, il faut les plonger dans l’eau suffisamment longtemps pour qu’elles gonflent et que le germe fasse son apparition. Pour ce type de graines considérées comme grosses, comparées aux lentilles de la même famille des légumineuses, il faut prévoir un trempage de 20 à 36 heures. Durant cette période de prégermination, il faut changer l’eau 1 ou 2 fois pour éliminer les inhibiteurs d’enzymes. Une fois que les graines ont pris du volume, qu’elles sont plus souples et que le germe est sur le point d’apparaître, il faut bien les rincer et les égoutter pour les mettre à germer.

 

Germination des graines de haricots

Pour la germination des graines de haricots, une fois la première phase de trempage effectuée et les graines bien rincées, il faut les déposer dans un récipient sur un lit de coton, plusieurs couches d’essuie-tout ou encore dans votre germoir si vous en êtes équipés. L’avantage du germoir c’est que vous pourrez mettre à germer plusieurs étages de graines sur un espace réduit dans votre cuisine. Les graines germées prenant beaucoup de volume au fur et à mesure que les pousses grandissent, il ne faut pas trop charger le récipient pour qu’elles puissent respirer.

Pour éliminer les inhibiteurs de croissance, il faut rincer et égoutter les pousses 2 à 3 fois par jour. Si vous disposez d’un germoir, arroser généreusement le plateau en le passant sous le robinet avant de le reposer sur son socle pour l’égouttage. Si votre germoir est automatique, vous n’aurez rien à faire, juste attendre !

Le temps de germination est de 3 à 6 jours et les pousses peuvent être mangées de 1 à 5 cm selon votre goût. En effet, si la saveur des haricots germés est douce et discrète, dès l’apparition des premières feuilles leur goût devient un peu plus amer mais ils sont alors plus digestes.

 

Les bienfaits des graines germées de haricots

Les haricots germés sont très riches en nutriments: Riches en protéines végétales et en lipides (notamment la lécithine pour les haricots mungo), ils contiennent de nombreuses vitamines (A, B1, B2, B3, B6, C, E, H, K) ainsi q’une grande diversité de sels minéraux (fer, potassium, calcium, magnésium, phosphore).

Les germes d’haricot mungo sont réputés aider à la régulation de l’insuline, ils contribuent à faire baisser la tension et le cholestérol. Ils sont riches en phytoestrogènes et donc bénéfiques pour la santé des cheveux et les ongles.

Les germes d’haricot azuki facilitant la digestion, leur consommation contribue à lutter contre la constipation et les coliques. Néanmoins, il faut veiller à bien retirer les pellicules rouges. Par ailleurs, ils contribuent à réguler la pression artérielle et sont alors bénéfiques contre les migraines et l’insomnie. Enfin, ils aident à combattre les maladies respiratoires.