01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Une étude américaine dévoile 7 règles de base pour protéger son cœur
Par Valentin 24/12/2015 Vu 4161

Comment diminuer le risque de développer une maladie cardiaque ?

Une première étude ARIC (Atherosclerosis Risk in Communities) parue en 2010 avait déjà établi une corrélation entre le suivi de 7 règles de vie (Life’s Simple 7) et une probabilité plus faible de maladie cardiovasculaire à long terme. Une recherche récente publiée dans The American Journal of Médicine confirme ces résultats, mais appuie plus spécifiquement ses analyses sur le risque d’insuffisance cardiaque, le maintien de la structure et de la fonction du cœur lié à l’âge.

Cette étude a été basée sur vingt années de recherche

Les chercheurs américains ont analysé les données de 13 462 adultes, âgés de 45 à 64 ans en 1987-1989, en relevant l’ensemble de leurs paramètres de mode de vie et en les rapprochant des « Life’s Simple 7 ».

Sur un suivi de 20 ans, les conclusions sont éloquentes :

  • Environ 25 % des participants ont développé une insuffisance cardiaque à l’âge de 85 ans,
  • uniquement 14,4 % des participants qui avaient suivi au plus près le Life’s simple 7 présentaient une insuffisance cardiaque
  • La moyenne des patients présentait 26,8 % de risques, le taux le plus élevé étant de 48,6 %.

Selon l’auteur, le Dr Aaron R. Folsom de l’Université du Minnesota, intervenir sur les modes de vie pourrait prévenir une grande partie des risques de maladies cardiaques à venir.

Hormis l’hérédité, le sexe et l’âge, les principaux facteurs de risque cardiovasculaire peuvent être modifiés : tabagisme, hypertension artérielle, cholestérol, sédentarité et surpoids.

Suivre de simples règles de prévention

Les principes de vie établis dans le « Life’s Simple 7 » ont un impact fort sur la santé et sont simples à mettre en pratique par de modestes améliorations et changements au quotidien. Les principaux facteurs modifiables incluent :

  1. La pratique d’une activité physique : l’activité physique quotidienne augmente la durée et la qualité de votre vie en régulant le taux de cholestérol et en diminuant la pression artérielle.
  2. Un taux normal de cholestérol : un taux élevé peut boucher les artères et induire une déficience cardiaque ou un Accident vasculaire cérébral.
  3. Une alimentation saine : manger varié et équilibré est l’une de vos meilleures armes pour lutter contre les maladies cardiovasculaires en limitant les apports en acide gras saturés.
  4. L’hypertension artérielle : c’est un facteur de risque majeur. Réduire votre pression artérielle permet de préserver votre cœur, vos reins et vos artères.
  5. Un indice de masse corporelle dans la norme : pour réduire le poids sur votre cœur, les poumons, les vaisseaux sanguins et le squelette.
  6. Une glycémie à jeun dans la norme : des niveaux élevés de sucre dans le sang peuvent endommager le cœur, les reins, les yeux et les nerfs.
  7. L’absence de tabagisme : Les fumeurs ont un risque plus élevé de développer une maladie cardiovasculaire.

Les facteurs de risque réduits de manière significative chez les diabétiques

Ces méthodes préventives concernant les risques de maladies cardiaques servent aussi à une meilleure prise en charge du diabète de type 2 (maladie caractérisée par un trouble du métabolisme du glucose)

Une autre étude menée à Taïwan sur 41 608 patients diabétiques, dont 4458 inscrits au programme démontre que leur participation permet de réduire de :

  • 14 % le risque d’événements cardiovasculaires,
  • 16 %, le risque d’AVC,
  • 22 % le risque de décès toutes causes confondues…

Il est donc indispensable de démarrer par ce type d’approche avant d’envisager une prise en charge médicamenteuse.