01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Thanksgiving, une tradition américaine à savourer en 5 recettes
Par Elise 21/11/2016 Vu 3640

Le 24 novembre, célébrez avec gourmandise les délices d’automne

Historiquement, Thanksgiving célèbre les bonnes récoltes de l’automne 1621 obtenues par les premiers pèlerins grâce aux conseils des Indiens Wampanoags. Tradition de partage et de remerciement pour les bienfaits reçus au cours de l’année écoulée, cette fête, qui aura lieu le 24 novembre, met à l’honneur des recettes incontournables à déguster avec gourmandise.

Le secret d’une dinde de Thanksgiving tendre et juteuse

Véritable jeu de patience et de savoir-faire, la dinde de Thanksgiving demande à être préparée la veille pour rester tendre et juteuse. Le secret ? La plonger dans de l’eau avec des herbes, thym ou romarin, et du poivre toute une nuit au réfrigérateur. Le lendemain, après l’avoir séchée soigneusement, la badigeonner de beurre fondu, la fourrer avec le « stuffing » et l’enfourner à 175 °C, à l’envers. Au bout de 2 h 45 de cuisson pour une dinde de 8 kg, la retourner précautionneusement pour la badigeonner de beurre fondu. Poursuivre la cuisson durant 1 h à 1 h 30.

Vous pouvez également cuire la dinde avec quelques légumes, oignons, carottes et branches de céleri, ou ajouter un verre de vin blanc pour plus de goût.

Découvrez les recettes du mystérieux stuffing à l’américaine

Cette farce caractéristique de Thanksgiving se décline presque à l’infini : chaque famille conserve précieusement sa recette ! Si elle sert à fourrer la dinde, elle peut également devenir un plat à part entière, mais donne toujours la part belle aux récoltes d’automne.

En voici une version traditionnelle : faites revenir 2 branches de céleri hachées avec un oignon dans du beurre. Ajoutez l’équivalent d’une baguette de pain dur en petits morceaux préalablement revenus, 125 g de noix grillées, une pomme hachée, une poignée d’olives concassées, 2 carottes coupées finement et du persil. Couvrez de 240 ml de bouillon de volaille et faites cuire à feu doux pendant une heure. Salez, poivrez.

Le dilemme ultime de Thanksgiving : une sauce gravy ou une sauce aux airelles ?

Deux incontournables des repas de Thanksgiving, les sauces gravy ou aux airelles nappent la traditionnelle dinde. Plus folklorique, la sauce aux airelles apporte une touche sucré-salé étonnante.

Pour l’obtenir, mélangez le jus et le zeste d’une orange, 35 g de sucre en poudre et une pincée de cannelle dans une casserole. Portez à ébullition puis ajoutez 500 ml d’airelles fraîches. À feu doux, laissez mijoter jusqu’à ce que les airelles éclatent et que la sauce épaississe.

La purée de patates douces ? Une tradition qui va vous surprendre

Pour accompagner le plat principal, les Américains raffolent d’un légume star de l’automne, la patate douce. Servie de préférence en purée, elle apporte une touche sucrée à ce repas festif.

Très facile à réaliser, cette purée s’obtient en faisant cuire à feu doux 500 g de patates douces pelées et coupées en morceaux dans une casserole avec 60 g de beurre, 30 g de crème fraîche, 6 g de sucre et un peu de sel. Couvrez et mélangez régulièrement jusqu’à ce que les patates douces soient tendres. Une fois cuites, écrasez-les grossièrement au presse-purée ou passez-les au mixer pour une texture plus fondante.

Parmi les 3 tartes de Thanksgiving, découvrez la plus audacieuse

Trois succulentes tartes rivalisent de douceur sur les tables américaines : la tarte aux noix de Pécan, la fameuse Pecan Pie, la tarte aux pommes ou Apple Pie, et enfin la plus surprenante, le Pumpkin Pie qui décline la citrouille en dessert.

En voici une version rapide : mélangez dans un saladier 150 g de purée de potiron, 35 g de crème liquide, un œuf, de la cannelle, un peu de gingembre et de la muscade en poudre. Versez la préparation dans un moule recouvert d’une pâte brisée et enfournez à 180 °C pour 45 minutes. À déguster froid avec un peu de crème chantilly.

Le 24 novembre, 2 dindes échapperont officiellement à la casserole !

Comme le veut la tradition, certes assez récente, le président Obama aura la lourde charge de gracier une dinde la veille de Thanksgiving, lançant ainsi les différentes festivités. L’an passé, les heureux Mac et Cheese avaient échappé au sort funeste des quelque 45 millions de dindes qui ont trôné sur les tables américaines.