01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
​Conseil de Bastien : je soigne ma déprime avec les plantes !
Par Vanessa 11/12/2019 Vu 342

Comment lutter contre les coups de blues avec la phytothérapie

Avant de découvrir la phytothérapie, je ressentais chaque automne un coup de blues plus ou moins marqué. Ma femme aussi a connu ce phénomène de déprime saisonnière, jusqu’à ce qu’on découvre les bienfaits des plantes pour lutter contre ces passages à vide. Bien utilisées, elles sont extrêmement efficaces pour soigner vos baisses de moral !

Déprime passagère ou dépression ?

Je n’ai pour ma part connu que des déprimes passagères, liées à un coup dur ou à un changement de saison. Ma femme n’a pas non plus traversé de dépression grave. Elle est juste, comme moi, très sensible à la baisse de luminosité en automne et en hiver.

Mon médecin m’a expliqué que le manque de lumière jouait sur deux hormones : la sérotonine, qu’on appelle aussi l’hormone du bonheur, et la mélatonine ou hormone du sommeil. La journée, je luttais contre le sommeil et la nuit, impossible de le trouver ! Ma femme s’énervait facilement et pleurait parfois sans raison.

Un pharmacien spécialisé en phytothérapie nous a alors conseillé de nous tourner vers les plantes. Dans notre cas, il ne s’agissait pas de dépression grave, mais de déprime passagère, nous pouvions donc avoir recours à cette alternative aux médicaments.

Les plantes sont très efficaces, mais elles agissent plus lentement et plus en douceur que les médicaments. Si vous êtes en grande souffrance, n’attendez pas et consultez votre médecin !

6 plantes que ma femme et moi avons testées avec succès

Nous n’avons bien sûr pas pris chacun toutes ces plantes en même temps. En fonction de nos symptômes respectifs, nous avons utilisé celles qui nous correspondaient le plus. Vous trouverez ces plantes sous diverses formes, gélules, vrac, pommades pour certaines. Personnellement, j’achète mes plantes bio(https://www.natura-sense.com/blog/conseil-de-bastien-les-5-labels-bio-les-plus-fiables-a-retenir.html) en vrac dans une herboristerie et je les consomme ensuite sous forme d’infusions.

  • Le millepertuis, pour chasser les idées noires : c’est la plus connue des plantes anti-déprime. Comptez une à deux cuillères à café de millepertuis pour l’équivalent d’une tasse de thé. Laissez infuser 10 minutes dans l’eau bouillante. Vous pouvez en boire trois tasses par jour.
  • La rhodiole, pour stimuler votre cerveau : elle améliore les performances cognitives comme la mémoire ou la concentration.

1 cuillère à café par tasse. Vous pouvez en boire une à trois tasses par jour, mais évitez d’en boire le soir si vous avez des difficultés à vous endormir.

  • La valériane, pour vous apaiser : c’est une plante à l’action assez douce qui est souvent prise en association avec d’autres plantes aux propriétés calmantes comme la mélisse, la passiflore, la scutellaire ou le houblon.

1 cuillère à café par tasse, deux ou trois fois par jour.

  • La scutellaire, pour combattre la nervosité : elle contient beaucoup de molécules appelées flavonoïdes, qui agissent sur les mêmes récepteurs que les benzodiazépines, mais sans effet secondaire !

1 cuillère à café par tasse, trois fois par jour.

  • La mélisse, contre les sautes d’humeur : elle est idéale contre l’irritabilité et favorise le sommeil.

2 cuillères à café par tasse. Buvez une ou deux tasses après le repas du soir.

  • La passiflore, pour bien dormir : elle contient elle aussi beaucoup de flavonoïdes et a des vertus apaisantes et bénéfiques sur le sommeil.

1 cuillère à café par tasse. Buvez deux à trois tasses avant le coucher.

Quelques précautions concernant la phytothérapie

Les plantes ont des effets puissants et ne doivent pas être prises à la légère. Certaines comme le millepertuis peuvent aussi interférer avec d’autres médicaments, y compris la contraception orale. Si comme moi vous avez près de chez vous un pharmacien spécialisé en phytothérapie, le mieux est de lui demander conseil.

Mes enfants sont trop jeunes pour consommer ces plantes, mais quand ils traversent des périodes compliquées j’utilise d’autres techniques anti-stress !