Support Téléphonique

Nos conseillers sont à
votre écoute au
01 30 08 73 30

 
01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Quels sont les aromates à privilégier pour réchauffer votre cuisine en hiver ?
Par Valentin 25/01/2016 Vu 2492

Herbes de saison pour des recettes qui ne manquent pas de saveur

Alors que la plupart des aromates viennent des pays chauds et que les herbes aromatiques ne se cultivent pas toute l’année, il existe plusieurs solutions pour en assaisonner vos recettes au cœur de l’hiver. Culture en intérieur ou séchage permettent d’utiliser ces exhausteurs de goût en toutes saisons dans votre cuisine.

Quels sont les aromates qu’on peut récolter en hiver ?

Alors que la plupart des aromates et des épices s’achètent tout au long de l’année, au potager, la plupart des herbes aromatiques ne se récoltent qu’au printemps et en été. C’est notamment le cas du basilic et du persil, savoureux avec les salades et grillades estivales, mais supportant mal les frimas en extérieur. A contrario, plusieurs de leurs confrères tolèrent les températures plus basses leur permettant d’être récoltés tout au long de l’année : c’est le cas de la lavande, du romarin, de la sarriette, de la sauge ou encore du thym, très utilisé en cuisine. Élément majeur du bouquet garni (qui entre notamment dans la composition du pot-au-feu hivernal), il accompagne en outre à merveille les poissons et les viandes blanches ; ses plants seront à repiquer au printemps.

Rentrer ses aromates ou les sécher pour bénéficier de leurs vertus tout l’hiver

La plupart des plantes aromatiques peuvent toutefois se cultiver en pot et pousseront très bien dans de bonnes conditions intérieures, à l’abri d’une véranda par exemple. L’utilisation des aromates se fait de diverses manières : avec les feuilles fraîches, mais également séchées ou encore déshydratées, afin de favoriser leur conservation et leur utilisation ultérieure. Après récolte, il faut alors entreposer immédiatement chaque espèce séparément dans un endroit sombre et sec et les laisser sécher quelques jours en les retournant de temps à autre. Après quelque temps, vous pourrez faire des bouquets à suspendre la tête en bas. Cette astuce permet de conserver les herbes aromatiques plus longtemps et de les réserver pour l’hiver. À leurs côtés, le girofle, la muscade et autre cannelle ont beau venir des pays chauds, on les trouve toute l’année dans le commerce.

Même en hiver, un peu de soleil dans sa cuisine !

Embaumant le jardin, les aromates et les herbes aromatiques sont indispensables en cuisine. Ils donnent en effet du goût et du relief à une multitude de plats, notamment aux recettes hivernales à base de légumes parfois un peu fades. Pour les dosages… il faut apprendre, tester et surtout, faire selon son goût. Une multitude de recettes brumales seront bien plus savoureuses avec quelques aromates : le curry et le cumin rehausseront un potage de carottes, la cannelle parfumera une délicieuse compote de pommes. Le thym se mélange très bien à l’ail et aux olives en été… et aux sauces à base de vin en hiver. Quant à la sarriette, elle accompagnera le porc et le canard avec succès.

Cultiver ses herbes en toutes saisons

Vers la fin septembre, mettre en pot des pieds d’herbes aromatiques vous permettra de bénéficier de leurs bienfaits tout l’hiver. Attention, les plantes aromatiques ont en commun le goût de la lumière, il faudra veiller à les faire pousser dans une pièce très ensoleillée et à l’abri des courants d’air.