01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Préserver santé et bien-être grâce à l’alicament
Par Elise 19/03/2018 Vu 1538

Vivre mieux grâce aux surprenantes vertus médicinales de vos aliments

L’alicament désigne un nutriment ou un aliment permettant de soigner ou d’empêcher l’apparition de certaines maladies. Démontrées par de nombreuses études scientifiques, ses vertus médicinales peuvent constituer de véritables alliées pour votre santé dans le cadre d’une alimentation saine. Et si vous les consommiez déjà sans le savoir ?

Une santé toujours au top grâce aux alicaments

L’origine du mot « alicament » est à chercher dans la langue anglaise, dans laquelle on trouve l’expression « functional food ». Si au Canada la traduction littérale « aliment fonctionnel » a été adoptée, le néologisme « alicament » est français. Ce mot-valise, composé d’« aliment » et de « médicament », englobe deux définitions bien différentes.

La première nous vient de l’industrie alimentaire. Celle-ci a créé ce terme marketing pour désigner certains aliments enrichis qu’elle commercialise. Ils contiennent alors davantage de nutriments aux vertus avérées, comme les oméga 3, les bifidus actifs ou les probiotiques par exemple. Alors que globalement il s’agit là d’une démarche positive, des études scientifiques ont néanmoins mis en garde contre certains industriels ayant survendu le concept de l’« ingrédient santé », par exemple en ajoutant trop de sucres pour que l’effet reste positif ou en vendant des produits sans efficacité avérée.

La seconde définition s’intéresse aux denrées « totum », non transformées. Certains de ces aliments « entiers » présentent des propriétés médicinales aux effets démontrés dans le cadre d’une consommation régulière et d’une alimentation saine. Ces alicaments peuvent soulager ou aider à lutter contre diverses pathologies. C’est notamment le cas des algues, qui contiennent des molécules efficaces sur le ralentissement de la croissance des cellules cancéreuses, ou du jus de canneberge, dont les effets sur les infections urinaires ont été démontrés en 2004 par l’AFSSA, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments.

Le top 10 des alicaments partenaires de votre santé dont vous ignoriez les bienfaits

Vous les consommez régulièrement et en aimez la texture, le goût, la couleur, l’odeur ou la simplicité de préparation. Vous conseillez vos recettes favorites à vos amis pour les inciter à bien manger. Mais connaissez-vous vraiment les nombreuses vertus que contient naturellement votre assiette ?

Voici le top 10 des alicaments pour manger sainement et faire face aux petits tracas du quotidien :

Les alicaments verts :

  • les crucifères (choux de Bruxelles, brocolis, chou-fleur) : ils participent à prévenir certains cancers, comme ceux du poumon, du rein ou du sein,
  • le fenouil : aide à lutter contre les douleurs menstruelles, l’absence de menstruations, l’hirsutisme,
  • le haricot : sa teneur en fibres améliore le transit intestinal et le fonctionnement du colon.

Les alicaments dont on sous-estime souvent les effets :

  • le gingembre : aide à soulager les maux de tête et les rhumatismes,
  • la tomate : élimine les radicaux libres, qui participent au vieillissement,
  • le son de blé : riche en zinc, favorise la cicatrisation,
  • le radis noir : aide à la diminution des sécrétions des voies respiratoires supérieures.

Le podium spécial « gourmandise » :

  • le chocolat noir (sans sucre) : antitussif grâce à l’action de sa théobromine,
  • le cassis : apaise les maux de gorge et les diarrhées,
  • la fraise : soulage inflammations et douleurs.

Laissez-vous tenter par ce smoothie gourmand aux vertus médicinales

Si certains aliments représentent un véritable engrais pour les cellules cancéreuses, d’autres seront de puissants alliés pour lutter contre cette maladie. Ainsi, le neurologue David Servan-Schreiber décrit dans son livre « Anti-cancer » les nombreux bienfaits qu’ont les fruits et légumes pour en prévenir les risques dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Abondant dans ce sens, plusieurs études cliniques ont montré que la grenade exerce une action inhibitrice de la prolifération des cellules cancéreuses. Les vertus de ce fruit exotique ne s’arrêtent pas là : ses polyphénols ont aussi des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-bactériennes !

En plus de satisfaire vos papilles et votre palais, la recette qui suit peut réellement aider votre organisme à se défendre de la présence de cellules cancéreuses au quotidien.

Munissez-vous des ingrédients suivants :

  • 1 grenade
  • 1 demi-verre de cerises dénoyautées : pour prévenir la formation de lésions dans le côlon et ralentir le développement de cellules cancéreuses dans l’intestin
  • 1 demi-verre de fraises : pour lutter contre le cancer de l’œsophage, du sein, du cerveau et la prolifération des cellules cancéreuses du côlon et du col de l’utérus
  • 1 banane : pour son action contre le cancer du rein
  • 1 verre de lait d’amande : pour son action sur la diminution du risque de cancer du côlon chez la femme

Commencez par égrainer la grenade, puis versez tous les ingrédients dans votre blender, en ajustant la dose de lait d’amande à votre guise. Mixez, savourez et préservez votre capital santé !