Support Téléphonique

Nos conseillers sont à
votre écoute au
01 30 08 73 30

 
01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Mieux connaître le végétarisme et ses bienfaits sur la santé
Par Elise 09/02/2017 Vu 772

Comment un régime sans viande permet d’assainir son corps durablement

Le végétarisme fait de plus en plus d’adeptes. Si la plupart des intéressés restent « flexitariens » et s’autorisent à manger de la chair animale lorsque l’occasion se présente, tous ont la même préoccupation : retrouver un corps en bonne santé ! Si vous êtes, vous aussi, prêt à réduire votre consommation de viande, nous vous disons tout sur les bienfaits du régime végétarien.

Comment le végétarisme améliore-t-il notre santé ?

La chair animale n’est pas la meilleure amie de votre santé ! Saviez-vous que depuis le 26 octobre 2015 le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé la viande rouge parmi les aliments « probablement cancérogènes pour l’homme » et considère que la viande transformée(comme le jambon ou les saucisses) est« cancérogène pour l’homme » ?

Ces études visent avant tout le cancer du côlon. Être végétarien incite à manger davantage de végétaux, et donc plus de fibres, ce qui facilite grandement la digestion. Les risques de cancer du côlon-rectum sont ainsi diminués.

Les graisses saturées sont avant tout présentes dans les viandes et charcuteries, mais aussi dans les produits laitiers ou les œufs. Les végétariens, et à plus forte raison les végétaliens, protègent donc efficacement leur santé cardiovasculaire. Et aujourd’hui les produits préparés et plats surgelés faisant partie de notre quotidien, il est important de réduire ses apports en graisses saturées. Celles-ci ne sont pas seulement responsables du surpoids, mais peuvent avoir un impact plus lourd, comme la production de mauvais cholestérol.

Le secret du végétarisme ? Changer ses habitudes alimentaires !

Adoptez un régime équilibré pour retrouver un corps en pleine forme

Décider d’être végétarien, c’est avant tout choisir de faire attention à la qualité de son alimentation. Plus spécialement en France, où le repas traditionnel se construit autour d’un morceau de viande ou de poisson, et où les légumes sont un « accompagnement », devenir végétarien relève du défi. Il faut tout simplement réapprendre à cuisiner !

Le nouveau végétarien se préoccupe de ses apports en protéines et s’efforce d’éviter tout risque de carence. Il prend donc davantage conscience de ce qu’il met dans son assiette pour qu’elle soit équilibrée. C’est pourquoi les végétariens ont tendance à consommer moins de produits transformés et plus de végétaux de qualité, voire biologiques.

Le saviez-vous ? Supprimer la viande c’est découvrir des dizaines de nouveaux aliments

En modifiant ses habitudes alimentaires, le végétarien fait la découverte de nombreux nouveaux aliments jusqu’alors inconnus qui lui permettent de manger mieux et différemment. Le repas idéal devrait être composé de céréales complètes, de tubercules ou de légumineuses, et bien sûr de légumes qu’il est agréable de varier.

Alors non, une assiette végétarienne, ce n’est pas seulement du riz et des carottes. Côté céréales, connaissez-vous le quinoa, l’orge, le millet ou le boulgour ? Osez goûter à toutes les noix, graines germées et huiles riches en acides gras essentiels : pousses de soja ou d’alfalfa, noix de courge, de lin ou de macadamia, huile de sésame, de noix ou de chanvre ! Redécouvrez enfin les légumes oubliés que mangeaient pourtant nos grands-parents : blettes, panais, patate douce, topinambour…

Les phytochimiques, astuce santé méconnue du végétarisme

On en parle encore peu, mais il semblerait que les composés phytochimiques jouent un rôle important dans notre organisme. Ils sont naturellement présents dans les végétaux : certains sont pigmentés et donnent leur couleur aux fruits et légumes. Alors pour profiter au maximum de leurs bienfaits, veillez à composer des assiettes colorées !