01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Manger des produits bio et pas chers, c’est possible !
Par Elise 14/08/2017 Vu 1038

Astuces abordables pour une alimentation saine et naturelle

Adopter une alimentation biologique excellente pour la santé ne rime pas forcément avec onéreux.

Avec des astuces simples, acheter fruits et légumes bio n’est pas cher. La cuisine saine est revisitée et permet d’éviter les produits transformés industriellement gorgés d’OGM.

Choisir de consommer des produits issus de l’agriculture raisonnée, c’est manger du bio de façon abordable.

Manger mieux : conseil pour des achats bio réfléchis

Le point de départ d’une consommation plus saine et économe est d’acheter ses produits biologiques auprès de producteurs locaux. Privilégier la proximité, c’est intégrer une démarche écoresponsable avec des coûts limités : transport moindre, taxe carbone minimale, pas ou peu d’emballage. Ce système est décliné par de nombreux exploitants dans leur ferme labellisée AB, certification de l’agriculture biologique.

Depuis peu, les AMAP s’organisent et « La Ruche Qui Dit Oui », plateforme en ligne alimentée par des agriculteurs locaux, propose également des paniers de légumes avec le label bio. Ces circuits courts assurent à la fois une qualité respectueuse des normes bio, sans pesticides, et un juste équilibre des tarifs. Moins les intermédiaires entre producteur et consommateur sont importants, plus les prix sont abordables. Certains agriculteurs proposent également la cueillette en vente directe. On ne paie que la valeur marchande du produit, ce qui nous assure en prime de récolter des produits mûrs à point.

Enfin, un geste vertueux pour le porte-monnaie est l’achat en vrac. En plein essor dans les enseignes d’alimentation bio, c’est le principe même du zéro emballage grâce au recyclage des contenants : on vient avec ses boîtes, ses sacs, ses bouteilles pour emporter ses céréales, légumineuses, fruits secs, lait, vendus sans conditionnement, à la dose qu’on souhaite, donc moins coûteux.

3 principes pour une nutrition pas chère avec le bio

Pour conjuguer une nourriture saine et des achats abordables, on peut adapter son comportement alimentaire en :

- consommant moins de viande : élément entrant dans l’équilibre nutritionnel, elle n’est pas indispensable au quotidien. Il est préférable d’en manger moins souvent, mais qu’elle soit d’excellente qualité. Ses apports en protéines peuvent être remplacés par les légumes secs et les oléagineux.

- cuisinant soi-même : avec des ingrédients bruts achetés au marché bio, en magasins bio, chez votre producteur, de nombreuses recettes succulentes sont envisageables. Sans conservateurs ni additifs, les plats sont naturels et d’autant plus sains. Sur le plan financier on économise, car les restes peuvent être cuisinés avec ingéniosité : plutôt que de jeter les légumes un peu ramollis par la cuisson on prépare une soupe ! Les plats familiaux sont rarement terminés en un repas ; en les congelant, on les retrouve un autre jour de la semaine.

- respectant les saisons : se nourrir de tomates en janvier est un non-sens écologique. Par contre, mitonner des ratatouilles l’hiver avec des bocaux préparés l’été précédent, c’est parfait. Les variétés de fruits et légumes consommés durant leur saison de récolte ne traversent pas la planète pour arriver dans nos paniers. Ils ne sont donc pas taxés à outrance et moins chers sur leur période de récolte.

Cultiver ses légumes : alimentation saine et budget léger !

Avec un petit bout de jardin, voire plusieurs pots sur un balcon, cultiver quelques plantes aromatiques ou faire germer des graines est déjà un plaisir. Dans des bacs, les salades, le basilic et les radis sont l’idéal pour démarrer. Exposés au sud, suffisamment arrosés, ces plants donnent les premières récoltes rapidement, ce qui est encourageant. Déguster le fruit de son travail en sachant que c’est économique et biologique apporte la satisfaction d’agir pour une alimentation saine et respectueuse de l’environnement.