01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Les secrets healthy de la tendance « purple food »
Par Elise 09/04/2018 Vu 1586

Comment s’approprier les bienfaits santé du régime violet ?

La « Purple food », la nouvelle lubie healthy ? Le principe de ce régime se révèle simplissime : intégrer dans son assiette fruits et légumes de couleur pourpre. Si cette tendance du tout violet prête de prime abord à sourire, intelligemment intégrée à une alimentation variée, elle permet d’apporter des bienfaits santé insoupçonnés.

Voici pourquoi la purple food va régner sur notre assiette

Outre ses qualités évidentes de fruits ou de légumes indispensables à un bon équilibre alimentaire, la purple food brille surtout par ses pigments naturellement riches en puissants antioxydants. Derrière leurs magnifiques couleurs, du rouge foncé au bleu marine, se cachent anthocyanes, caroténoïdes, bétalaïnes (betterave), de la famille des flavonoïdes, sur lesquels planche la communauté scientifique. Leurs qualités ? Fortifier notre système veineux, mais aussi soutenir l’élasticité de notre peau. Et leurs effets anti-inflammatoires sont également reconnus.

Les études scientifiques actuelles s’accordent même à leur prêter la faculté de réduire le risque de maladies cardiovasculaires et neurodégénératives comme Alzheimer. Ils permettraient également de limiter la prolifération des cellules cancéreuses.

On peut ajouter le fameux resvératrol, l’antioxydant phare contenu notamment dans le raisin noir, pour ses capacités à lutter contre le vieillissement cutané.

La lutéine et la zéaxanthine, deux antioxydants contenus dans la myrtille par exemple, permettraient de prévenir les maladies oculaires liées au vieillissement, comme la DMLA ou la cataracte.

De quoi nous inciter à mettre plus de violet dans nos recettes.

Adoptez cette nouvelle tendance healthy tout en sachant raison garder

On remplace alors le « tout green » par le « tout purple » ? Surtout pas. L’alimentation passe par la variété de l’assiette. Il suffit de donner une place régulière aux végétaux violets pour en retirer des bénéfices pour la santé. Seules quelques recommandations s’avèrent encore utiles :

  • Les antioxydants résistent mal à la chaleur et sont hydrosolubles. Bannissez donc votre cocotte-minute et privilégiez la vapeur douce, ou saisissez les légumes violets rapidement pour les consommer al dente. Le nec plus ultra : les consommer crus.
  • Choisissez vos fruits et légumes bio pour pouvoir les consommer avec leur peau. C’est à cet endroit que se concentrent les anthocyanes.
  • Utilisez toute la palette des pourpres pour varier les antioxydants : aubergine, artichaut violet, betterave, carotte violette, chou rouge, oignon rouge, pomme de terre vitelotte, mais aussi mûre, raisin, prune, pruneau, cerise, cranberry, myrtille… Variez saveurs, vitamines et antioxydants !

Et le petit verre de vin rouge ? Quels bienfaits santé ?

Pour expliquer le paradoxe français d’une relative faible incidence des maladies cardiovasculaires, on fut tenté d’y trouver une explication dans le resvératrol contenu dans un petit verre de vin rouge quotidien. Si les études les plus récentes démentent cette hypothèse, elles mettent en évidence l’action bénéfique des différents antioxydants sur la santé, notamment les polyphénols.