01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Les conseils de Bastien : réussir vos soupes au blender
Par Bastien 20/06/2016 Vu 2853

La méthode imparable pour des veloutés onctueux

Comment faire des repas sains et équilibrés, mais sans y passer plus de 20 minutes ? Découvrez le blender ! Un peu de méthode, et rien ne pourra rivaliser avec l’onctueux de vos soupes et veloutés.

Mixeur, blender, lesquels choisir pour faire des soupes ?

Popularisé grâce aux smoothies, le blender est aussi l’ustensile idéal pour faire des soupes délicieusement veloutées. Je n’ai jamais fait de soupes aussi onctueuses ! En me demandant d’où venait cette différence de consistance, j’ai constaté la spécificité des lames : à l’inverse d’un mixeur, dont les lames ressemblent à des cutters, les lames des blender Tribest PB 150 et Blendtec Classic 575 sont relevées vers le haut et plus épaisses. Comme l’indique son nom, le blender mélange plus qu’il ne hache : à la différence d’un mixeur qui broie les aliments, le blender va vous permettre d’émulsionner votre soupe, c’est-à-dire d’introduire de l’air dans la mixture. Pour faire des soupes, je vous conseille de choisir un blender avec une puissance adaptée, et présentant la fonctionnalité « soupe ». Pour plus de rapidité et de contrôle, favorisez l’option « pulse ».

Comment m’y prendre ? Quelques astuces

Avant de mettre ses légumes dans le blender, il faut les éplucher et les cuire. Pour ma part, je privilégie la cuisson au bouillon sur celle à la cocotte-minute, car elle permet de rajouter des herbes et épices dès le début de la cuisson. Pensez à couper les légumes les plus durs (comme les carottes ou les navets) en plus petits morceaux, afin qu’ils soient aussi moelleux que les autres : vous vous assurerez ainsi qu’il n’y aura pas de grumeaux dans votre soupe ! Une fois mes légumes bien tendres, je les verse en totalité dans mon blender (à moins que je fasse une grande quantité de soupe, auquel cas je procède en plusieurs fois) et j’y rajoute du bouillon. Mon astuce perso ? Une dose de fromage frais à tartiner, ou de fromage aux fines herbes, pour une texture super-crémeuse. Je n’aurais jamais pensé voir ma fille me réclamer de la soupe de courgettes !

Le blender chauffant, l’ustensile tout-en-un qui fait des miracles

Pour minimiser le temps et les étapes de préparation, rien ne vaut le blender chauffant : deux en un, il vous permet de cuire et de mixer avec le même outil. Les premières étapes (épluchage, découpe) sont les mêmes qu’avec un blender normal, et puis hop ! Je mets le tout dans le blender chauffant, je rajoute un litre d’eau ou de bouillon, et je peux partir de ma cuisine jusqu’à ce que le repas soit prêt. 20 à 30 minutes plus tard, je n’ai plus qu’à mettre les pieds sous la table ! Je ne savais pas que les blender chauffants étaient accessibles aux particuliers : je les pensais réservés aux professionnels de la restauration. Depuis qu’ils sont devenus abordables, ils sont vraiment le moyen de se nourrir sainement et simplement !

Le bonus ? Des veloutés faciles, et pas de vaisselle !

Les soupes au blender, c’est devenu mon habitude pour des repas du soir équilibrés, peu chers, et faciles à préparer. La cerise sur le gâteau, c’est définitivement le peu de vaisselle à faire après diner : sur le Blender Vitamix TNC 5200, quelques gouttes de produit directement dans le bol, de l’eau, et – bonheur – je lance le programme nettoyage qui ne dure que quelques secondes.