Support Téléphonique

Nos conseillers sont à
votre écoute au
01 30 08 73 30

 
01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
L’alimentation qui aide à diminuer les douleurs des articulations
Par Valentin 25/04/2016 Vu 1878

Les bons réflexes nutrition pour éviter les problèmes articulaires

Les douleurs articulaires sont un véritable frein au quotidien : souvent causées par un processus inflammatoire, elles peuvent être atténuées grâce à une alimentation ciblée. Découvrez comment la nutrition peut vous aider à traiter les problèmes d’articulations en sachant identifier les aliments à privilégier ou à éviter.

1 – Les douleurs aux articulations : le processus inflammatoire

Arthrose, rhumatismes et autres problèmes articulaires vont souvent de pair avec le vieillissement, à force d’usure. Mais les problèmes articulaires peuvent aussi se présenter à tous les âges, liés à un déséquilibre, comme un organisme au pH trop acide : cela entraîne des inflammations. Une alimentation déséquilibrée entre les acides et les bases peut entraîner de nombreux troubles, comme les problèmes articulaires. S’il est possible d’entamer un traitement médicamenteux, l’alimentation peut tout aussi bien nous apporter des substances anti-inflammatoires naturelles, qui n’entraînent pas d’effets secondaires et permettent de soulager grandement les articulations.

2 – Les aliments qui préviennent les douleurs inflammatoires

Les Omégas 3 sont reconnus pour leur action anti-inflammatoire : on les ajoute au menu grâce aux poissons gras (sardine, thon, maquereau et saumon), à l’huile de colza, aux noix et aux amandes par exemple. Les antioxydants jouent un rôle primordial dans la santé des articulations : on fonce sur les fruits et légumes frais et de saison, les plus riches en nutriments. Les champions ? Les plus pigmentés, puisqu’ils sont les plus riches en substance antioxydante : carotte, melon… Les recherches ont permis de mettre en évidence les bienfaits de plusieurs aliments riches en méthyl sulfonyle méthane comme les œufs, l’oignon, l’ail, le brocoli, les légumineuses… Enfin le gingembre et le curcuma, consommés de façon régulière, pourraient exercer une véritable fonction anti-inflammatoire sur les articulations.

3 – Les aliments pro-inflammatoires, mauvais pour les articulations

Si les Omégas 3 apaisent les inflammations, ça n’est pas le cas pour les omégas 6 qui génèrent des déchets oxydants pro-inflammatoires pour l’organisme, ce qui altère les articulations. On évite donc les sources de gras, telle l’huile de tournesol par exemple. Les recherches ont permis de mettre en évidence le rôle de la viande rouge et des produits laitiers sur l’oxydation des articulations : on essaie donc de les remplacer par des protéines végétales, des œufs ou du poisson. Enfin on évite les boissons acidifiantes. Le thé, le café ou le chocolat, riches en purines qui augmentent l’acide urique, et en alcaloïdes, producteurs de déchets. L’alcool est particulièrement toxique à cause de l’éthanol, qui produit de nombreuses substances acides tout en créant des carences au niveau des minéraux et des vitamines.

Réduire les problèmes articulaires grâce à l’activité physique

L’activité sportive adaptée à l’âge aide à préserver la mobilité des articulations et leur densité. On ne lésine pas sur les mouvements et les étirements, qui vont aider à conserver la souplesse des articulations tout en préservant le corps, comme la natation, la marche ou encore le vélo. Les massages sont également tout à fait indiqués pour relaxer les muscles et les articulations : il ne faut pas hésiter !