COVID-19 : notre logistique continue à fonctionner normalement et nous expédions vos commandes ! -20% sur tout le site durant cette période difficile
 
01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
​Déshydrateur sans BPA : comment préserver sa santé
Par Vanessa 17/06/2020 Vu 208

Appareils électroménagers en plastique et aliments

Substance chimique utilisée pour la fabrication de plastique et de résine, le Bisphénol A s’avère dangereux pour la santé. Suspecté d’être un perturbateur endocrinien, ce composant chimique est utilisé pour la fabrication de nombreux appareils électroménagers en contact avec les aliments (déshydrateur, blender, bouilloire…). Découvrez dans cet article les alternatives au BPA et comment détecter les accessoires qui en contiennent.

Qu’est-ce que le BPA ou Bisphénol A ?

Le Bisphénol A ou le BPA est un procédé chimique fréquemment utilisé pour la fabrication de plastiques et de résines, il leur apporte plus de solidité, mais aussi une endurance optimale face aux températures élevées.

Il est donc fréquent de trouver de nombreux appareils électroménagers contenant du BPA, et bien que ce matériel soit solide et performant, la santé des utilisateurs est menacée.

Suspecté d’être un perturbateur endocrinien, le BPA fait, depuis 2015, l’objet d’une interdiction généralisée aux conditionnements et ustensiles directement en contact avec les denrées alimentaires.

Pourquoi choisir un déshydrateur sans BPA ?

Le Bisphénol A est omniprésent dans notre quotidien, il est presque impossible d’échapper à ce composant chimique, et certains accessoires et ustensiles qui composent un déshydrateur en contiennent (cuves, grilles de cuisson, couvercles…).

Appareil indispensable pour une cuisine saine, le déshydrateur alimentaire permet de sécher et conserver les aliments tout en préservant leurs qualités gustatives et nutritionnelles. Et même dans une démarche de cuisine saine, il faut tenir compte de l’éventuelle présence de bisphénol A, notamment dans ce type d’appareils chauffants : la chaleur produite par le déshydrateur favorise la migration des particules de BPA présentes dans le plateau de séchage vers les aliments, puis leur pénétration dans l’organisme.

Comment reconnaître un déshydrateur sans Bisphénol A ?

Cependant, à titre préventif et par mesure de sécurité, il est tout à fait possible de réduire le taux d’exposition au BPA : le moyen le plus efficace est la vérification des matières de fabrication de l’appareil.

Aussi, si vous recherchez un déshydrateur sans BPA, assurez-vous que celui-ci est en inox ou en ABS garanti sans BPA. Tenez compte également de la matière des accessoires tel que les plateaux et grilles de séchage ou encore les feuilles de déshydratation.

Différentes familles de plastique

Il est assez difficile, en l’absence d’étiquetage sur les contenants, d’être sûr de la présence de bisphénol A. Aujourd’hui, le marquage des plastiques alimentaires n’est pas obligatoire, mais il est couramment pratiqué par les fabricants.

Les plastiques peuvent être différents, selon leur composition et leur famille. Chacune d’elles est représentée par un sigle : un triangle à 3 flèches et un numéro (de 1 à 7).

Lorsque celui-ci présente le chiffre 7, qui correspond aux « autres plastiques », le matériau peut être composé de bisphénol A, de même s’il porte en dessous le sigle PC (polycarbonate, une molécule issue du BPA).