Support Téléphonique

Nos conseillers sont à
votre écoute au
01 30 08 73 30

 
01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Par Elise 17/07/2017 Vu 255

Débarrassez-vous des mauvaises herbes sans pesticides !

Jardins potagers, jardins à l’anglaise, terrasses ou encore jardins partagés : pour avoir un beau jardin sans pissenlit ou ortie, inutile de s’en remettre aux produits chimiques et autres pesticides ! Il existe des astuces toutes simples et peu coûteuses pour jardiner sans nuire à votre environnement et venir à bout des mauvaises herbes. Pour cultiver 100 %nature, adoptez des gestes bio et convertissez-vous aux désherbants naturels !

3 conseils faciles pour jardiner sans pesticides

Finies les après-midis fastidieuses à explorer le rayon désherbant des jardineries ! Le nécessaire se trouve déjà dans vos placards ou même vos casseroles. Le saviez-vous ? Dans votre lutte pour de belles plates-bandes, les eaux de cuisson sont vos meilleures amies. Avant de mettre vos pommes de terre dans le mixeur pour les réduire en purée, pensez à conserver leur eau. Une fois refroidie, versez-la sur les indésirables de votre potager, qui ne résisteront pas longtemps à ce traitement. La méthode fonctionne tout aussi bien avec l’eau des pâtes ou du riz.

Votre cuisine recèle d’autres alliés : pour débarrasser votre gazon des chardons qui le jonchent, placez du gros sel sur leurs cœurs un jour de pluie, ou choisissez d’arroser. De même, le vinaigre blanc, déjà connu pour ses qualités de nettoyant écolo, se révèle également précieux au jardin. Mélangez un litre de vinaigre blanc et un demi-litre d’eau. Pulvérisez le tout et le tour est joué !

Les gestes les plus simples pour jardiner écolo

Pour cultiver bio, méthodes et recettes ne manquent pas. La plus simple et la plus efficace : l’huile de coude. Un beau jardin, c’est quand même un peu de travail… Mais les efforts sont toujours récompensés. Un entretien régulier de vos cultures avec binette et sarcloir permet d’éviter que les mauvaises herbes ne s’installent. Pour les plus paresseux, il existe d’autres solutions. Une fois la terre nettoyée au pied de vos plantations, vous appliquez sur la surface dégagée un paillis qui empêchera toute repousse non souhaitée. Vous pouvez aussi choisir de couvrir la terre laissée libre entre vos plants de plantes couvre-sol : lierre ou véronique ne laisseront plus la voie libre aux envahisseurs. Ne jetez rien !

En jardinage tout est réutilisable, à l’image du compost qui se transforme en engrais naturel, les déchets de tonte sont d’efficaces désherbants. Appliqués en paillis sur la parcelle à traiter, leur décomposition détruit les indésirables. Cette méthode permet tout à la fois de préserver la vie de votre sol et de l’enrichir.

Changez vos méthodes et apprenez à cultiver autrement

Et si les mauvaises herbes n’étaient plus vos ennemies ? Jardiner bio implique de changer son regard et ses habitudes. On ne parle plus de mauvaises herbes, mais de plantes envahissantes ou vagabondes. Certes, toutes les plantes ne sont pas bonnes à garder et celles qui nuisent à vos fleurs ou votre potager ne peuvent rester en place. Une fois arrachées, elles partiront cependant au compost pour enrichir votre terre. Apprenez à mieux connaître ces plantes. Certaines herbes dites « mauvaises » agissent comme un répulsif et protègent vos plantations des nuisibles. Pourquoi ne pas les laisser proliférer dans un coin de votre jardin que vous laisserez en friche ?