01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Découvrez 5 conseils d’alimentation pour affronter l’hiver en pleine forme
Par Valentin 18/01/2016 Vu 4671

En période de froid, prévoyez des repas équilibrés pour être en bonne santé

En hiver, notre alimentation nous aide à combattre le froid, la fatigue hivernale et les virus en tous genres, mais nous permet aussi de rester en forme. Les saisons ayant des répercussions sur notre vitalité, de quoi a-t-on particulièrement besoin ? Quels sont les repas à privilégier pour prendre soin de notre santé ?

Faut-il manger plus en hiver ?

Grâce à notre confort de vie actuel où nous ne sommes plus soumis à des températures extrêmes, il n’est plus nécessaire de compenser ces pertes énergétiques par l’alimentation.
Par contre, nos envies évoluent en période hivernale. Les plats sont souvent plus consistants et plus riches. Il convient alors d’ajuster les apports nutritionnels en conséquence et, en cas de souci de poids, de diminuer les portions.
Adoptez une alimentation équilibrée en laissant une place suffisante aux fruits et aux légumes, crus et cuits, pour leur apport en vitamines et en fibres. Les portions de viande, de poisson et les produits laitiers restent suffisants une seule fois par jour, même en hiver. Faites attention aux matières grasses (beurre, crème…) à consommer modérément, et surtout aux graisses cachées (plats industriels, viennoiseries…)

Quels sont les 5 aliments à privilégier en hiver ?

  • Les fruits pour la vitamine C
    Les fruits de saison comme les oranges, clémentines, kiwis et les fruits exotiques (mangue ou papaye) remplacent les fruits rouges de l’été. À croquer, en compote ou à boire sous forme de jus, 1 à 2 fois par jour. La vitamine C aide à combattre la fatigue et le rhume en période de froid. Elle diminue l’intensité des symptômes et permet de guérir plus rapidement.

  • Les légumes pour les fibres, les vitamines B et les minéraux Les légumes d’hiver (betteraves, navets, potiron, choux…) apportent les nutriments essentiels pour la saison : vitamines du groupe B, minéraux (calcium, potassium, magnésium), antioxydants et fibres. À consommer à tous les repas, crus ou cuits, nature, sous forme de purée, de gratin, de soupe ou de jus.

  • Les poissons gras pour la vitamine D
    La luminosité reste trop faible en hiver pour déclencher la production de vitamine D, fabriquée par la peau grâce aux rayons du soleil et indispensable à la minéralisation osseuse. Une supplémentation est donc nécessaire 2 à 3 fois par semaine en consommant des poissons gras (saumon, thon, hareng, sardine…) ou de l’huile de foie de morue en cure.

  • Les féculents pour les glucides
    Les aliments à index glycémique bas compensent l’énergie dépensée à maintenir notre température corporelle stable. Les principales sources sont les céréales (riz, pâtes, pommes de terre…) et les légumes secs (lentilles, pois chiches…) qui participent aussi à prolonger la satiété. Nature, en purée ou en soupe, les féculents doivent représenter la moitié de notre apport alimentaire quotidien.

  • L’ail et l’oignon pour renforcer le système immunitaire
    Consommés crus, l’ail et l’oignon ont de nombreux bienfaits sur la santé : En hiver, ils stimulent notre système immunitaire, réduisent les risques d’infection virale et peuvent détruire de nombreuses bactéries. Toute l’année, l’ail et l’oignon luttent efficacement contre l’hypertension artérielle et l’excès de cholestérol.

Bouger pour rester en bonne santé

Le froid donne plus envie de rester blotti toute la journée sur le canapé que de faire du sport. Mais même en hiver, une pratique sportive régulière en plus des activités physiques de la vie quotidienne participe à maintenir la vitalité, stimuler le système immunitaire et entretenir nos articulations fragilisées par le froid.