01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : utilisez la pulpe de l’extracteur de jus !
Par Elise 28/07/2017 Vu 1578

Comment recycler les fibres de votre robot de cuisine ?

Depuis que j’ai testé l’extracteur de jus, impossible de m’en passer. Je l’utilise tous les jours. Seul problème : que faire des fibres rejetées par mon robot de cuisine ? Comme je ne pouvais me résoudre à les voir finir dans le bac à compost ou pire, dans la poubelle, j’ai déniché mille et un conseils pour recycler ces pulpes pleines de promesses.

Quand l’extracteur de jus devient un allié de la cuisine antigaspi

Je suis tombé un jour sur le contenu d’une poubelle remplie de pulpes de fruits frais chez des amis. J’ai trouvé ça incroyable de gaspiller autant de nourriture. « Vous êtes fous ! Vous ne vous rendez pas compte que vous avez jeté de l’or ? » Et je leur ai expliqué que ces restes de fruits étaient aussi savoureux que leurs jus et qu’ils étaient pleins de vitamines et minéraux. Les mettre à la poubelle revenait à se débarrasser de la moitié du produit.

Des déchets qui ont un coût élevé, d’abord pour le porte-monnaie, mais aussi pour l’environnement. Le gaspillage représente une empreinte carbone colossale à cause de l’utilisation d’eau et d’énergies en tous genres pour produire et acheminer des denrées qui finiront à la poubelle.

Et vous, que faites-vous des pulpes rejetées par votre extracteur de jus ?

Les meilleures idées pour cuisiner vos pulpes de légumes

Au menu de mon premier repas zéro déchet à base de restes de tomates et de betteraves bio, une délicieuse sauce parfumée et colorée pour accompagner des pâtes. Pari réussi ! En quelques minutes, les assiettes ont toutes été vidées.

Depuis cette expérience, je ne jette plus aucune pulpe. Elles servent à parfumer des crackers, des boulettes de viande, des sauces, des risottos ou pour préparer des steaks végétaux. Parsemez-en aussi vos salades.

N’oubliez surtout pas d’éplucher les légumes (et les fruits) les plus fibreux avant d’en extraire le jus. Les pulpes seront ainsi débarrassées des fils et des peaux râpeuses. Consommez-les aussitôt afin d’éviter leur oxydation.

Des pulpes de fruits pour vos desserts gourmands

Kiwi, pomme ou orange, tous passent dans mon extracteur de jus vertical. J’ai ainsi un large choix de restes de fruits frais à cuisiner. Chez nous, ils deviennent des bonbons roulés naturellement sucrés. Je les mixe puis je les fais sécher au déshydrateur. Des friandises parfaites pour les goûters d’anniversaire de mes enfants ou pour finir un repas de manière originale.

Incorporez-les aussi à votre pâte à crêpes, vos cakes, vos muffins ou ajoutez-les à votre muesli du matin. Les pulpes peuvent aussi devenir de délicieux sorbets : avec un peu d’eau, passez-les au mixeur puis mettez-les dans des moules aux formes ludiques pour amuser les petits. Après plusieurs heures au congélateur, dégustez !

Ne jetez plus la pulpe des oléagineux !

Quand je prépare de savoureux laits végétaux comme le lait d’amande, de noix ou de noisettes avec mon robot de cuisine préféré, il reste à chaque fois de la purée de fruits secs dans le réservoir à pulpe.

Toujours dans une démarche antigaspi, réduisez-les en poudre au mixeur après les avoir fait sécher dans votre déshydrateur et servez-vous-en pour remplacer une partie de la farine dans vos préparations. Mes enfants en raffolent dans leurs yaourts.

Comment fabriquer ses cosmétiques avec des fibres de fruits et légumes ?

Engagée dans le zéro déchet et adepte des produits naturels, ma femme s’est lancée dans le recyclage des pulpes de concombres, de kiwis ou de mangues en fabriquant ses propres cosmétiques bio. Elle est ainsi devenue accroc aux masques de beauté maison qui sentent bon les fruits et les légumes frais.