Support Téléphonique

Nos conseillers sont à
votre écoute au
01 30 08 73 30

 
01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : quand les enfants s’occupent du germoir
Par Elise 11/08/2017 Vu 11

Faites germer des jeunes pousses en famille

Depuis que mes enfants ont découvert comment faire germer des jeunes pousses avec les germoirs à graines manuels, ils testent sans cesse de nouvelles graines. Ils s’occupent de l’opération, de A à Z, de la préparation à la récolte en passant par l’arrosage quotidien. Fenugrec, haricot mungo et autre trèfle rouge font désormais partie de l’alimentation de notre famille.

Le meilleur germoir à graines pour les enfants

C’est à l’école que nos enfants ont fait pousser pour la première fois des graines de céréales et d’oléagineux. L’expérience leur a tellement plu qu’ils ont tout de suite voulu recommencer à la maison. Comme nous en consommions déjà, nous avons trouvé formidable de faire pousser nous-mêmes ces mini végétaux pleins de vitamines, sels minéraux, acides aminés, oligoéléments ou protéines végétales.

Nous nous sommes donc renseignés sur les techniques pour faire germer les graines et sur les différents germoirs. Manuels ou automatiques, en verre ou en plastique, rectangulaires à étages ou cylindriques, il y en a pour tous les goûts. Les appareils manuels s’adressent surtout aux débutants ou aux enfants ainsi qu’aux consommateurs occasionnels. Pour les graines à mucilage (qui produisent une substance visqueuse) telles que le pourpier, le basilic ou les graines de chia, les coupelles de germination seront idéales et tout aussi faciles à utiliser.

Les pros et les gros consommateurs choisiront plutôt les germoirs automatiques qui proposent un arrosage programmé. Certains sont même dotés d’un système d’aération qui évite le développement des moisissures et se nettoient automatiquement.

Dans notre cas, le germoir manuel rectangulaire et modulable semblait tout indiqué : il est simple d’utilisation et permet d’alterner les différentes cultures sans être encombrant.

Laissez vos enfants prendre les commandes du germoir !

Le matériel a été acheté, les graines choisies et les enfants sont impatients de se lancer dans l’aventure de la germination de lentilles corail et d’alfalfa.

Jour 1 : Ils plongent chaque sorte de graines dans un récipient différent et les laissent tremper dans 3 fois leur volume d’eau pendant 12 h. Impatients, ils choisissent de faire cette opération le soir, juste avant leur coucher. À leur réveil, les graines seront prêtes à être placées dans le germoir.

Jour 2 : Au saut du lit et en pyjama, les enfants s’empressent d’égoutter les graines puis ils les rincent. Ils les étalent ensuite en couches fines sur les 2 étages de l’appareil puis recouvrent le germoir d’un tissu pour protéger leurs cultures de la lumière.

Ils devront arroser assez généreusement à l’eau claire les petites graines 2 fois dans la journée. La cuisine est l’endroit idéal pour entreposer le germoir.

Jour 3 : Les enfants passent leur temps à venir observer la germination des mini végétaux qui est déjà bien avancée, notamment celle des lentilles. Ils trouvent le spectacle fascinant.

Pas besoin de leur rappeler de donner à boire aux graines, ils prennent leur mission très à cœur.

Jour 4 : Ça y est ! Les graines de lentilles peuvent être récoltées, elles ont atteint une taille suffisante pour être mangées. D’abord, je les rince pour les débarrasser de leurs impuretés puis je les ajoute à un taboulé de boulgour maison. Succès total ! Nous avons tous aimé la saveur délicate des lentilles germées.

Il faut encore patienter au moins 1 jour de plus pour goûter les graines d’alfalfa. En attendant, ils n’oublient pas les deux nouvelles opérations d’arrosage de la journée.

Jour 5 : C’est au tour de l’alfalfa d’être dégustée. Comme nous avons prévu de faire un pique-nique à la plage, j’en garnis mes sandwichs pour ajouter une note délicieusement croquante.

Bilan : Les enfants ont adoré cultiver des végétaux et contribuer ainsi à la diversification de notre alimentation. De nouveaux étages sont ainsi venus augmenter la capacité de production de notre germoir.

Comment les jeunes pousses ont sauvé des marins

À l’époque des grandes découvertes, les graines germées, connues pour leurs qualités nutritionnelles, étaient souvent utilisées par les marins. Le fameux Capitaine Cook avait pris l’habitude d’en faire manger à ses équipages pour leur éviter de terribles maladies, comme le scorbut, qui décimaient des navires entiers à cause d’une alimentation carencée.