01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : ne jetez pas vos pelures, recyclez-les !
Par Elise 18/08/2017 Vu 2226

Halte au gaspillage ! Pourquoi réutiliser ses épluchures de fruits et légumes ?

Une statistique m’a récemment interpellé. Selon elle, chaque Français jetterait annuellement plus de 20 kg d’aliments non consommés, dont près de 15 kg de restes. Quel gaspillage ! Il était grand temps pour moi de commencer à recycler mes biodéchets alimentaires. Après tout, les épluchures peuvent servir à tant bonnes choses ! Voici comment j’ai fait pour ne plus jamais avoir à jeter les pelures et les chutes de mes fruits et légumes !

Cuisinez vos pelures pour le plaisir de vos papilles

Une grande partie des vitamines et des oligo-éléments contenus dans les fruits et légumes sont concentrés dans la peau. Économiques, écologiques et nutritives, mes épluchures me permettent d’élaborer des recettes saines et gourmandes. Soupes et potages, sauces, desserts, infusions et même chips : avec du savoir-faire et un soupçon de créativité, toutes les recettes sont possibles ! Pelures, écorces, cosses et fanes : tous les reliquats y passent !

Pour préserver mon corps des dangers des engrais industriels, je n’utilise que les épluchures d’aliments bio ou non traités.

Quelles pelures utiliser en cuisine ? 5 aliments à ne jamais jeter !

Si tous les restes de fruits et légumes peuvent être cuisinés, cinq variétés ont cependant ma préférence :

  • Les agrumes. Leurs écorces au goût subtil me permettent d’agrémenter mes poissons, mes tartinades d’avocat ou mes orangettes au chocolat,
  • les carottes. Riches en bêta-carotène, leurs pelures me sont d’une aide précieuse quand je souhaite préparer un délicieux gratin ou un chutney. J’utilise également leurs fanes pour parfumer mes terrines maison, mes potages et mes veloutés,
  • l’ananas, l’aliment idéal pour se désaltérer ! Pour profiter de la fraîcheur d’une bonne bière d’ananas, il me suffit de laisser fermenter au frais les écorces et une lamelle de gingembre dans un grand récipient d’eau pendant trois jours,
  • les asperges. Leurs épluchures m’offrent l’opportunité de profiter de la douceur d’une bonne soupe faite maison,
  • les pommes. Saupoudrée d’un peu de cannelle, une épice reconnue pour ses bienfaits thérapeutiques, et placée une demi-heure dans un four chauffé à 150 °C, leur peau me permet d’obtenir des chips croustillantes et savoureuses. Pour le plus grand plaisir de mes enfants !

Pour recycler malin, pensez au compost !

Quand ma femme et moi n’avons plus d’idées de recettes, nous mettons également nos déchets verts à profit pour élaborer un compost 100 % organique.

À l’intérieur de mon petit silo d’appartement, je superpose donc patiemment les épluchures, les noyaux, les pépins, les fanes et les trognons de mes légumes et de mes fruits. Pour une meilleure dégradation, je les associe aux déchets carbonés de mon environnement comme les branches, les écorces, les feuilles mortes ou les tailles. Au bout de quelques mois, la matière organique se transforme en un humus fécond. Je peux alors l’utiliser pour enrichir la terre de nos plantes et de nos arbres fruitiers !

Parfumez votre intérieur grâce aux épluchures de mandarine !

Pour parfumer mon appartement, les épluchures de mes mandarines sont de précieuses alliées ! Grâce à elles, mes enfants ne sont plus exposés aux substances dangereuses contenues dans les parfums d’intérieur industriels. Il me suffit de conserver la peau et de la laisser patiemment sécher pendant quelques jours.

Pour accélérer la diffusion de l’odeur, je place les épluchures séchées dans une coupelle sur ma table à manger ou sur l’un de mes radiateurs. Un agréable parfum d’agrume envahit alors mon appartement !