01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : mes remèdes naturels pour le transit
Par Elise 27/07/2018 Vu 2417

Comment aider ses intestins en favorisant certains aliments ?

Votre transit est chaotique et vous souhaitez digérer mieux sans passer par un remède médicamenteux ? Je vous indique les aliments qui ont soulagé mes intestins de façon 100 %naturelle. Une alimentation saine peut vous aider à surmonter de nombreux problèmes !

Définissez l’ampleur de vos problèmes de transit

Nous avons tous de petits soucis digestifs occasionnels, après un gros repas ou une période de stress par exemple. Mais la situation devient plus handicapante quand cela devient un problème récurrent. Les médecins considèrent qu’il y a un problème lorsque le nombre de selles est inférieur à trois par semaine ou supérieur à trois par jour.

Si vous êtes dans l’un de ces cas, n’hésitez pas à consulter un professionnel. Vos troubles pourraient être le symptôme d’une autre pathologie. J’ai réussi à réguler mon transit au quotidien en apprenant à manger mieux. Bien sélectionner ses aliments et leur quantité, c’est aussi mieux digérer.

Comment trouver des remèdes naturels pour faciliter votre transit ?

J’ai découvert quatre types d’aliments qui, consommés quotidiennement, m’ont permis de réguler efficacement mon transit.

Les sources de fibres

Les apports journaliers recommandés en fibres sont de 30 g, mais nous sommes souvent bien en dessous de cette quantité. Les fibres sont essentielles au bon transit, car elles retiennent l’eau dans l’intestin, accélérant ainsi le processus.

Pour diversifier mes apports en fibres, j’ai remplacé mes céréales habituelles (aussi bien les flocons d’avoine que le pain et le riz) par leurs alternatives complètes, comme le pain viking. Chaque jour, j’essaie de manger un peu de légumineuses : lentilles, haricots secs, pois chiches… eux aussi très riches en fibres. Et bien sûr, des fruits et légumes !

Bien s’hydrater

Pour la même raison que les fibres, il est important de boire beaucoup d’eau si vous voulez réguler votre transit. L’eau favorise le péristaltisme : ce mouvement intestinal qui permet d’évacuer les selles. Il semblerait que les deux principales raisons d’un transit lent soient une alimentation trop pauvre en fibres et une hydratation insuffisante.

L’huile d’olive

Ma grand-mère m’a transmis un vrai remède pour le transit, pas forcément très appétissant. Elle avait l’habitude de prendre chaque matin, encore à jeun, une grande cuillerée d’huile d’olive. Je n’ai pas poursuivi la tradition, mais j’essaie de privilégier l’huile d’olive dans mes salades et autres préparations.

Les yaourts

Le yaourt est du lait fermenté grâce à deux types de bactéries (les treptococcus thermophilus et les lactobacillus bulgaricus). Elles se trouvent par millions dans une cuillerée de yaourt : elles continuent ainsi leur fermentation dans nos intestins, en facilitant notre digestion.Faire mes yaourts maison et les consommer quotidiennement est pour moi une façon très facile d’absorber chaque jour des probiotiques.

Ces aliments étonnants qui peuvent vous aider

En cas de diarrhée, on pense souvent aux aliments solides comme le riz. Mais la priorité est en réalité de boire beaucoup d’eau, car en cas de transit trop rapide le corps se retrouve déshydraté. J’ai remarqué que la solution la plus efficace pour moi était d’éviter tous les aliments trop lourds (trop gras ou trop sucrés), tout en mangeant équilibré.