01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : les incroyables bienfaits de la gratitude
Par Elise 14/09/2018 Vu 397

Pourquoi dire simplement merci me procure autant de bien-être ?

Les gens attentifs aux « petites choses » positives de la vie sont moins frustrés et plus optimistes que les autres. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg bien-être que connaissent ceux qui pratiquent la gratitude attitude. J’ai donc simplement eu envie de m’y mettre, et de la transmettre à mes enfants. Si dire merci à ceux qui me chérissent semble une évidence, quelques exercices m’ont été nécessaires avant d’éprouver tous les bienfaits de la reconnaissance. Mais quelles émotions incroyables !

Le b.a.-ba de la gratitude attitude ? Ouvrir des yeux bienveillants sur notre quotidien

Je ne sais pas si râler et se plaindre sont des coutumes particulièrement inhérentes à la culture française —comme on l’affirme souvent —, mais mon habitude consistait à me laisser envahir par toutes les contrariétés de la journée, sans retenir ce qu’il y avait de positif. Tout devenait prétexte à me mécontenter : la pluie, le bus en retard, le travail qui s’accumule…

Or la gratitude attitude fonctionne exactement à l’inverse ! Elle incite à éprouver une reconnaissance consciente pour ce que nous avons plutôt qu’à déplorer ce qui n’est pas ou ce qui nous manque. Une famille aimante ? Une bonne santé ? Des amis sur qui compter ? Mais aussi une pluie source de vie, un bus qui me dépose au pied de mon bureau, la chance de faire ce que j’aime. Voilà ce pour quoi on doit se réjouir, et que l’on considère souvent comme acquis : une histoire classique de verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Un changement de positionnement aux bienfaits insoupçonnés

Focaliser son attention sur les aspects positifs de toute chose offre une cascade de bienfaits aussi bien sur le plan psychologique que sur le plan physique.

Des études américaines constatent que les personnes reconnaissantes sont plus ouvertes aux autres et entretiennent des liens de couple et d’amitié plus riches. Pour le psychiatre et psychothérapeute Christophe André, cette aptitude est « bénéfique à l’estime de soi, car elle augmente le sentiment d’appartenance à (…) une collectivité humaine ». Plus altruistes, ces personnes se sentent mieux dans leur peau, ignorent l’envie et sont moins matérialistes. Ils sont aussi souvent plus enthousiastes et plus actifs.

Cette position face à la vie leur permet de profiter plus longtemps des moments de bonheur, et d’en tirer un bien-être prolongé. Ils adoptent ainsi des comportements bénéfiques, qui touchent le soin du corps et l’alimentation. Les recherches ont montré que les personnes pratiquant la gratitude attitude dormaient mieux et plus longtemps. Ils développent également un système immunitaire plus efficace, et souffriraient moins de pathologies cardiovasculaires, grâce à une résistance au stress plus élevée.

Comment faire ses premiers pas en gratitude attitude ?

Vous trouverez çà et là des anecdotes sur l’écriture d’une lettre de remerciement destinée à un proche. L’exercice est prôné par Chris Peterson, professeur à l’université du Michigan et spécialiste de psychologie positive. Je ne doute pas de son efficacité, mais cet outil semble difficile à utiliser quotidiennement.

J’ai préféré adapter un autre exercice, le « journal de gratitude ». Le principe consiste à noter chaque soir dans un cahier les raisons de se réjouir de la journée passée. Pour partager cette expérience avec mes enfants, nous évoquons tour à tour, au moment du coucher, 3 « cadeaux » du quotidien qui nous ont rendus heureux. Ne cherchez pas des situations exceptionnelles. Nous nous concentrons sur des micro-satisfactions à la portée de tous : un jeu partagé en famille, l’appel d’un ami, une pause thé dans une journée surbookée, une balade en forêt, un rayon de soleil, une couette bien chaude… Vous verrez que les enfants possèdent une capacité d’émerveillement très inspirante : ils m’ont montré la voie !

Un outil conditionneur pour savourer un moment de bien-être

Happé par les mille tracas ordinaires, j’utilise encore un petit outil qui me rappelle de goûter à l’instant présent ou de lutter contre la morosité ambiante. Il s’agit d’une petite « pierre de gratitude » que je glisse dans ma poche pour qu’elle m’accompagne partout. Mise en lumière par le livre, puis le film « Le Secret », cette amulette sert à ancrer ma volonté de ressentir de la reconnaissance au quotidien.