01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : le détoxifiant radis noir en jus, cru ou cuit ?
Par Elise 21/09/2018 Vu 5528

Découvrez comment je préfère déguster ce légume racine pour en tirer tous ses bienfaits

Gorgé de vitamines B et C, de potassium, de fibres et de minéraux, le radis noir offre de nombreux bienfaits santé. Ce légume racine se fait l’allié de notre système immunitaire, favorise la digestion, régule le transit et agit comme un détoxifiant pour éliminer toxines et déchets. Le conseil du jour ? Le consommer pour vous faire oublier les excès alimentaires. Comme il est légèrement piquant, je vous livre les recettes que je préfère pour charmer vos papilles sans altérer ses vertus.

Le jus de radis noir, idéal pour stimuler la circulation biliaire

Reconnu par la Commission E allemande, comité scientifique de phytothérapie agréé par l’Institut fédéral des médicaments, le jus de radis noir fraîchement pressé favoriserait la digestion en stimulant à la fois l’intestin et la sécrétion de la bile par le foie. Il devient donc l’ami des lendemains de bombance.

J’ai testé deux manières de préparer le jus de radis noir :

  • Pour bénéficier de ses vertus, mieux vaut le consommer frais. Pour cela, j’épluche mes radis et j’utilise mon extracteur de jus. Si le goût prononcé de cette racine ne vous convient pas, vous pouvez le délayer dans un peu d’eau. Je ne vous cache pas que ses substances soufrées peuvent causer quelques aigreurs d’estomac. Pour remédier à ce petit désagrément, je l’ai pris avec un peu d’huile végétale : elle protège les parois du système digestif.
  • En sirop, le « jus » de radis noir conserve ses propriétés de laxatif doux, et s’adjoint les vertus de fluidifiant des mucosités bronchiques et d’antitussif naturels. Pour le réaliser, rien de plus facile : dans une assiette, je laisse dégorger le radis noir coupé en fines rondelles et recouvert de la même quantité de sucre. Après une journée, je passe le jus au tamis, et je le conserve au réfrigérateur. 2 cuillères à soupe par jour suffisent pour détoxifier le foie ou lutter contre les maladies hivernales.

Cru, le radis noir se pique de vous offrir toutes ses vitamines

Le manger cru vous permet de profiter de ses bienfaits, notamment de sa vitamine C (114mg/100g) et de son potassium (554mg/100g), indispensables pour booster son système immunitaire. Peu calorique, il convient parfaitement à un régime minceur.

Traditionnellement râpé et consommé en crudités, le radis offre une saveur piquante prononcée. Pour l’adoucir, l’astuce consiste à le laisser dégorger 15 minutes avant de le préparer. Pour mes enfants, je le marie volontiers à une carotte et une pomme, qui apportent leurs notes sucrées.

Sachez également que des études scientifiques menées sur le radis noir mettent en évidence ses propriétés bénéfiques pour le système cardiovasculaire et la prévention du cancer du côlon.

Et cuit ? Comment profiter des qualités nutritionnelles du radis noir ?

Cuit, le radis noir s’intègre agréablement aux gratins et aux soupes, qui équilibrent ainsi son côté piquant. Il accompagne également parfaitement une volaille ou un poisson.

Pour conserver au maximum ses nutriments, rien de tel qu’une cuisson vapeur : elle évite la déperdition des vitamines et minéraux, sensibles à la chaleur.

Mais la recette qui emporte le plus de suffrages dans ma petite famille, ce sont les chips de radis noir au paprika fumé. De quoi leur faire savourer ce légume au caractère bien trempé.

Des bienfaits qui exigent quelques précautions

Le radis noir possède de nombreuses vertus, mais il n’est pas conseillé à tous. Certaines personnes supportent mal le jus de radis, qui leur occasionne des troubles gastro-intestinaux. Il est également déconseillé d’en consommer si vous souffrez de problèmes d’obstruction des voies biliaires. En cas d’ulcère à l’estomac ou de troubles thyroïdiens, demandez l’avis de votre médecin.