01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : l’acérola, l’allié de ma famille pour l’hiver !
Par Elise 04/01/2019 Vu 360

Pourquoi j’adopte ce jus de cerise pour booster l’immunité de ma tribu ?

Depuis quelques années, je mise sur la vitamine C pour passer l’hiver sans trop d’encombres. Pour booster naturellement l’immunité de toute la famille, me voilà donc parti à la recherche des meilleures sources alimentaires. Et c’est l’acérola, une petite cerise traditionnellement consommée en Amérique du sud et aux Caraïbes qui en détient la palme avec une teneur exceptionnelle en vitamine C (10 à 40 fois plus que l’orange). De quoi la transformer en allié spécial antifatigue.

Les vertus survitaminées de l’acérola que je recherche

Consommée à l’origine par les Indiens d’Amazonie pour lutter contre les diarrhées, la dysenterie et les troubles hépatiques, l’acérola s’est rapidement trouvé une place dans la pharmacopée des Conquistadors pour lutter contre le scorbut.

C’est sa teneur exceptionnelle en vitamine C qui en fait un superaliment : cette cerise en contient en moyenne 1,8 gramme pour 100 grammes de pulpe de fruit. C’est dire si l’acérola constitue une source naturelle idéale pour stimuler le système immunitaire et lutter contre la fatigue hivernale.

Ce petit fruit contient également de la vitamine A, de la vitamine B5, du magnésium et du potassium en plus grande concentration que l’orange. Elle apporte en outre d’autres minéraux comme le calcium et le fer, indispensables en cas d’anémie.

J’inscris régulièrement l’acérola à mes petits déjeuners hivernaux sous forme de jus. En outre, il apporte de nombreux flavonoïdes - des antioxydants - qui favorisent l’absorption de la vitamine C par l’organisme. Un véritable cocktail tonifiant et stimulant !

Les atouts santé de l’acérola à ne pas négliger

L’acérola s’utilise traditionnellement en phytothérapie pour améliorer les performances intellectuelles et physiques, ou pour stimuler les défenses immunitaires. Mais les recherches scientifiques ont été assez tardives. Il existe néanmoins deux études importantes. La première étude, menée au début des années 2000, met en évidence l’utilité de l’acérola dans la lutte contre certains cancers. Elle permettrait de ralentir la prolifération des cellules cancéreuses.

Une autre étude montre que l’acérola aurait un effet bénéfique contre le mauvais cholestérol, et participerait à la lutte contre les effets néfastes de l’obésité.

De la vitamine C pour booster mes défenses immunitaires sans effets secondaires

Je consomme l’acérola en jus dilué, mais il existe d’autres formes, notamment des compléments alimentaires en comprimés à croquer ou en gélules. Dans tous les cas, consommez-la avec modération : la dose journalière de pulpe de fruit ne doit pas excéder 1 gramme par jour. L’absorption excessive de vitamine C peut entraîner des effets indésirables. Demandez conseil à votre pharmacien.