01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : comment favoriser le sommeil par les plantes
Par Elise 18/05/2018 Vu 956

Dormez mieux avec les bienfaits de la phytothérapie

Vous vous tournez et vous retournez dans le lit pour trouver le sommeil, vous dormez mal ou pas suffisamment. Cela m’est arrivé, et depuis que j’ai testé la phytothérapie, je redécouvre le bonheur des nuits paisibles. Les plantes possèdent des bienfaits pour favoriser l’endormissement, je vous conseille vivement d’essayer !

Trouvez le sommeil autrement qu’avec des médicaments

Combien de matins je me suis levé en disant à ma femme : « ... Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit... ». Le stress, la fatigue et d’autres multiples facteurs perturbent nos nuits.

Pour ma part, j’ai vécu plusieurs courts épisodes d’insomnie (réveil à 3 heures et impossibilité de me rendormir) ou d’endormissement compliqué.

Je ne voulais pas passer par la case somnifère, ce qui pourtant est le cas de plus d’un tiers des Français.

En discutant avec mon pharmacien qui est également spécialisé en phytothérapie, j’ai compris que les plantes étaient une excellente alternative à la chimie des calmants et autres psychotropes.

Leur efficacité est prouvée, elles n’ont quasiment pas d’effets secondaires (il est toutefois préférable d’avoir un avis médical si on suit un traitement ou que l’on a une pathologie particulière), et on ne s’y accoutume pas. Consommées séchées ou en gélules comme compléments alimentaires, les plantes sont adaptées à tous.

Bien sûr, le traitement est au long cours, il faut être patient, mais les résultats en valent la peine : vous retrouvez un sommeil réparateur, un endormissement sans stress et une excellente qualité de nuit.

Pour des cures ponctuelles durant des périodes stressantes, des examens ou un changement de vie, c’est la solution naturelle la plus valable que j’ai trouvée.

Les 3 plantes fétiches qui m’ont réconcilié avec le sommeil

Durant ma période de troubles du sommeil, j’ai utilisé essentiellement 3 plantes pour leurs vertus sédatives, relaxantes et facilitatrices de l’endormissement :

  • Le houblon pour retrouver Morphée en toute quiétude : avant de vous coucher, faites bouillir 10 à 15 grammes de plantes dans un litre d’eau. 10 minutes à infuser et c’est prêt à boire.
  • La valériane, pour les soirs où l’anxiété est trop prégnante : prenez, pour une tisane, 1 cuillère à café de racines de valériane sur lesquelles vous versez 15 ml d’eau bouillante. Filtrez immédiatement et buvez une grande tasse 30 à 60 minutes avant de vous coucher. Associée à la mélisse elle permet de diminuer l’agitation nocturne.
  • La passiflore, l’alliée idéale contre l’insomnie : plongez des fleurs de passiflore (une poignée) dans de l’eau à ébullition ; laissez infuser 3 minutes seulement pour ne pas perdre les vertus curatives de la plante. Consommez 1 ou 2 petites tasses à partir de 17 h, afin de préparer le sommeil du soir.

Essayez aussi de revoir la manière de vous alimenter lors du dîner, c’est une aide supplémentaire pour lutter contre les difficultés à s’endormir.

Pensez à la phytothérapie et à ses bienfaits, même pour vos enfants

L’usage des plantes chez les plus jeunes doit être supervisé par un praticien médical.

Mon conseil « infusion » qui suit concerne les enfants de plus de 6 ans.

L’eschscholtzia, plus connue sous le nom de pavot californien, peut aider lors d’insomnies infantiles. Ses vertus sédatives naturelles sont reconnues : la plante tranquillise et facilite l’endormissement.

Pour préparer une tisane à votre enfant, faites bouillir une tasse d’eau dans laquelle vous laissez infuser une cuillère à soupe de pavot séché. Après filtrage, il boit ce breuvage et trouve le sommeil avec sérénité.