01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : Bien conserver ses graines germées
Par Elise 03/11/2017 Vu 2387

Ma production excédentaire de jeunes pousses, j’en fais quoi ?

Avec les germoirs actuels, même les plus basiques, il est très facile d’avoir la main verte : et la production de jeunes pousses dépasse parfois toutes nos attentes. Si je ne peux pas exploiter immédiatement toutes mes graines germées, je fais au plus court : je stocke. Encore faut-il savoir comment bien les conserver. Je vous dis donc tout sur mes 2 méthodes gain de temps et zéro gâchis.

Conserver ses graines germées au réfrigérateur, les astuces à connaître

Il est possible de stocker ses graines germées, comme tout autre aliment ou presque, dans son réfrigérateur, d’autant que le froid stoppe la germination. Certaines graines cependant se tiennent mieux que d’autres : plus elles contiennent d’eau (plantules qui ont des feuilles), plus leur conservation est délicate. Globalement, ne les gardez pas dans votre bac à légumes plus de 3 jours, sinon elles perdent tout leur intérêt : leur qualité nutritive s’altère. Sachez également qu’il faut les rincer à l’eau fraîche avant de les conserver au froid, puis tous les 2 jours.

Choisissez un contenant en toute connaissance de cause : les graines germées doivent respirer, mais ne pas s’assécher. Si vous les stockez dans un emballage hermétique (boîte avec couvercle, sachet avec zip…), pensez à les aérer 2 fois par jour. Mais ne les laissez pas sans protection : les pousses fraîches se racornissent très rapidement. Je préfère quant à moi un sac en papier Kraft percé de quelques trous d’épingle.

Veillez à essuyer précautionneusement vos graines germées avant de les emballer. Trop humides, elles risquent de pourrir. Leur décomposition se signale par des tiges brunâtres ou translucides.

Enfin, n’oubliez pas de rincer les graines avant leur préparation, même si vous l’avez déjà fait au moment du stockage.

Stockez différemment vos graines germées, voici comment

Faire germer des graines chez soi vise à produire une alimentation vivante de qualité crue. Mais les déshydrater n’est pas si paradoxal qu’il y paraît. Recourir à son déshydrateur évite de jeter une partie de sa production — ce qui me semble une bonne idée en soi —, mais il permet surtout d’utiliser autrement ses graines germées.

Pour déshydrater complètement les graines germées, je les étale sur mon plateau, en veillant toutefois à ne pas les mettre en couche trop épaisse. Bien que les plantules soient extrêmement fines, il vaut mieux réduire le temps de séchage à son minimum. Je règle la température entre 40 et 42 °C, pour conserver le plus possible leur qualité nutritionnelle, pour une durée de 5 à 6 heures de séchage, selon votre modèle d’appareil.

Comme pour les autres légumes, vous pouvez les réhydrater avant de les intégrer à vos recettes habituelles. Le déshydrateur permet donc de garder les nutriments des graines, tout en gagnant un délai supplémentaire de conservation.

J’ai également découvert une autre astuce : je les hache en petits copeaux et je les utilise ensuite pour saupoudrer mes préparations culinaires comme un condiment sec. Les graines germées concentrent les saveurs, elles remplacent avantageusement le sel, au même titre qu’un gomasio.

Vos jeunes pousses sentent le foin ? 2 options

Les graines germées stockées quelques jours au réfrigérateur peuvent dégager une odeur de foin ou de fermentation : il est encore possible de les utiliser si leur goût n’est pas altéré. Dans ce cas, consommez-les rapidement après les avoir trempées dans de l’eau fraîche légèrement vinaigrée.