01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : 5 ingrédients clés pour aborder l’automne
Par Elise 13/10/2017 Vu 912

Comment préparer sereinement son corps à l’arrière-saison ?

En médecine traditionnelle chinoise, l’automne correspond à une période où poumon, gros intestin et peau doivent être l’objet de toutes les attentions. Suivant cette inspiration, j’ai choisi quelques ingrédients typiques d’arrière-saison pour prendre soin naturellement de notre corps, et le préparer à affronter les aléas climatiques. Et pour mes enfants, inutile d’aborder les astuces uniquement sous leur aspect santé, il faut aussi titiller le plaisir des sens !

La pomme, un fruit santé d’automne trop souvent négligé

L’automne offre une multitude de fruits intéressants pour la santé, mais j’ai une tendresse toute particulière pour la pomme, dont on oublie les bienfaits tant elle nous paraît banale. Elle constitue pourtant une source d’antioxydants et de fibres alimentaires favorisant la digestion. Je la préfère bio, bien évidemment, pour en extraire le jus sans la peler, puisque ses vitamines (C, E et A) et minéraux (potassium, phosphore, zinc, cuivre et manganèse) sont nichés sous la peau. En smoothies, je la marie volontiers à la poire, au gingembre frais et à la cannelle pour booster ses vertus antibactériennes et antivirales.

Envie de nettoyer votre organisme ? Voici l’un de mes ingrédients phares

On parle beaucoup de cure dépurative d’automne pour un grand nettoyage intestinal. Si une monodiète de quelques jours ne me paraît pas indiquée pour mes enfants, je profite de la pleine saison du raisin, de préférence rouge, pour exploiter au maximum ses bienfaits. Idéal pour la santé cardiovasculaire grâce au resvératrol qu’il contient, puissant antioxydant grâce aux flavonoïdes qu’il renferme, le raisin séduit aussi nos papilles. Frais en dessert, dans une salade, compagnon de notre fromage, en soupe ou sauté pour sublimer une viande, je le marie à tous les repas pendant quelques jours. Vous avez dit cure ?

Les intestins, cet organe à aborder naturellement

Le Kombucha, vous connaissez ? Cette boisson à base de thé, d’origine mongole, se classe parmi les probiotiques. Fermentée, elle associe enzymes, lactobacilles et levures, qui seraient particulièrement efficaces sur le transit. Consommée régulièrement, elle boosterait la flore intestinale, exercerait une action protectrice sur le foie et stimulerait le système immunitaire. Si on peut préparer son propre kombutcha chez soi, on le trouve également en magasin bio.

En automne, respirez la santé !

Pour dégager les voies respiratoires aériennes, je diffuse régulièrement de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata. Préconisée pour stimuler l’immunité, elle présente des qualités anti-infectieuses, anti-sceptiques et anti-inflammatoires. Bronchite, rhinopharyngite et sinusite n’ont qu’à bien se tenir. Et en plus, cette huile essentielle n’est pas contre-indiquée pour les enfants de plus de 3 ans. Attention néanmoins, elle ne convient pas aux asthmatiques.

Protégez votre peau du climat d’automne

Froid, vent, humidité, la peau va être mise à mal tout au long de l’automne, alors qu’elle est déjà fragilisée par des expositions prolongées au soleil d’été. Pour éviter qu’elle tiraille, la seule solution est de l’hydrater. Pour la peau fragile de mes enfants (et de leurs parents), je privilégie les huiles végétales. Mon choix s’est arrêté sur l’huile de sésame. Calmante et régénératrice, elle soulage les peaux irritées de toute la famille.

Préparer son corps en douceur, c’est aussi pratiquer un sport

Capacité respiratoire, stimulation du système immunitaire, détente, les sorties en plein air font irrémédiablement partie des plaisirs santé de cette arrière-saison. Avec mes enfants, nous privilégions les promenades en forêt : l’automne offre tant de découvertes sensationnelles qu’ils n’ont même pas l’impression de fournir un effort !