01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Conseil de Bastien : 3 bienfaits d’une cure hivernale de miel
Par Elise 12/01/2018 Vu 887

Les secrets santé d’un super-aliment aux saisons froides

« Mieux vaut prévenir que guérir » : c’est ce sage adage santé des saisons froides que je me propose de mettre en œuvre grâce à la consommation régulière d’un super-aliment reconnu par de nombreuses études, le miel. Ses bienfaits le transforment en parfait allié pour booster un organisme soumis à la ronde hivernale des petites infections et virus.

Partez en lune de miel avec Morphée

Pour lutter contre les infections et les virus qui prolifèrent en hiver, rien de mieux qu’un organisme plein de vitalité. Un sommeil sans faille reste donc une des clés pour éviter d’être contaminé. Or le miel contribue à lutter contre l’insomnie. Associé au lait chaud avant de vous coucher, il vous rendra somnolent : l’insuline qu’il contribue à libérer stimulera le tryptophane, un acide aminé précurseur de la sérotonine, messager chimique de l’endormissement.

Renforcez votre immunité hivernale

Le miel regorge de flavonoïdes, ces antioxydants reconnus pour désactiver les radicaux libres responsables du vieillissement de l’organisme. Je privilégie d’ailleurs les miels les plus foncés, qui sont réputés pour en contenir davantage. Attention également à investir dans un miel de qualité.

Ce précieux nectar offre également des vitamines A, B et C, des minéraux et des protéines. Composé à 80 % de glucides, il remplace avantageusement le sucre blanc, plus néfaste pour la santé, dans vos préparations.

Quant à moi, je le marie au petit déjeuner avec du fromage blanc et des fruits frais pour le transformer en énergie journalière.

Luttez naturellement contre les inflammations de la gorge grâce aux vertus du miel

Qu’elles soient d’origine bactérienne ou virale, les inflammations de la gorge sont courantes durant la période hivernale. Le miel, grâce à ses propriétés antibactériennes, en accélère la guérison. Il permet également de soulager les douleurs grâce à son action équivalente à un hypertonique osmotique. Il attire l’eau hors du tissu enflammé, ce qui réduit le gonflement et la douleur. Enfin, il calme les toux sèches : il se dépose en fine couche protectrice et prévient ainsi l’irritation de la gorge qui provoque la toux.

Pour un effet apaisant immédiat, je n’hésite pas à laisser fondre une cuillerée à café de miel comme un bonbon dans ma bouche. Et tout au long des journées enrhumées ou enflammées, je bois des tisanes de thym sucrées au miel de thym, bien sûr, pour lutter contre les petites affections des voies respiratoires.

Voici 2 restrictions santé à sa consommation

Le miel n’a pas besoin d’être consommé en grande quantité pour offrir ses bienfaits. Néanmoins, il est déconseillé de le donner aux enfants de moins d’un an, et mieux vaut demander l’avis d’un médecin en cas de diabète.