COVID-19 : notre logistique continue à fonctionner normalement et nous expédions vos commandes ! -5% sur tout le site (sauf produit angel) durant cette période difficile
 
01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
​Conseil de Bastien : la betterave rouge, mon alliée santé en janvier
Par Vanessa 08/01/2020 Vu 505

Découvrez les vertus de ce légume racine en hiver

Vous avez probablement déjà mangé de la betterave rouge, qui s’achète cuite toute l’année et crue en automne et hiver. Mais connaissez-vous vraiment ses vertus ? J’aime la cuisiner sous toutes ses formes pour offrir à ma famille une cure de santé en janvier, après les excès des réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre. Je vous explique tous les bienfaits de ce légume racine.

La betterave rouge, une couleur qui vous veut du bien

J’aime tout particulièrement consommer la betterave rouge après les fêtes de fin d’année pour son pouvoir détoxifiant et régénérant. Elle doit sa couleur rouge à la bétacyanine, un pigment de la famille des anthocyanines, qui est un antioxydant puissant.

Depuis que j’ai découvert que cet anti-oxydant était présent dans tous les fruits et légumes rouges ou violets, je m’en donne à cœur joie en cuisine. Chou rouge, oignon rouge, patate douce violette : je les cuisine à toutes les sauces. Bonne nouvelle : la bétacyanine est aussi présente dans les baies dont mes enfants raffolent comme la canneberge, le cassis ou la myrtille.

La bétacyanine aide à l’élimination des toxines et évite une surcharge du foie. Elle a également des propriétés anti-inflammatoires. Ma femme et moi espérons vieillir le plus lentement possible, ce qui tombe bien, car cette substance permet aussi de lutter contre les radicaux libres qui sont responsables du vieillissement des cellules.

La betterave rouge augmente les performances physiques

Pour les sportifs réguliers comme moi ou plus occasionnels comme ma femme, la betterave rouge est une alliée précieuse. Elle est riche en nitrates et permet au corps de consommer moins d’oxygène lors d’un effort intense.

Sur le plan cardiovasculaire, c’est un véritable condensé de bénéfices : elle aide à faire baisser la tension artérielle, en dilatant les vaisseaux sanguins et en améliorant la circulation.

Pour tout vous dire, quand j’ai commencé à leur cuisiner de la betterave rouge, mes enfants n’étaient pas vraiment enchantés. J’ai donc testé sous forme de jus, et le petit goût sucré de ce légume accompagné d’une pointe de citron les a conquis.

L’avantage, c’est que les fruits et légumes ne perdent pas leurs vertus quand ils sont consommés en jus. La betterave crue contient des nutriments, du fer, des anti-oxydants et des vitamines A et B6 qu’on retrouve dans le jus.

La betterave rouge, l’alliée de vos yeux

Tout est bon dans la betterave, y compris les fanes qui se mangent crues ou cuites comme les épinards. Elles ont un petit goût sucré qui régale toute la famille !

Bonnes au goût, elles sont également bénéfiques pour la santé de nos yeux. Elles contiennent de la lutéine et de la zéaxanthine, des substances que l’on trouve aussi dans les carottes. Elles se concentrent au niveau de la rétine et protègent de la dégénérescence maculaire et de la cataracte.

Ma femme et moi préparons régulièrement des soupes à base de fanes de betterave. Nous les utilisons aussi dans les lasagnes ou encore pour fabriquer du pesto.

Des chips aux nombreuses vertus

Vos enfants n’aiment vraiment pas la betterave ? Pas de panique, il reste une solution : passée au four ou correctement séchée au déshydrateur, la betterave tranchée fait d’excellentes chips au goût sucré. Ils ne résisteront pas à leur texture croquante et bénéficieront pleinement de ses nutriments et vitamines !