01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Avec l’AMAP, savourez des aliments sains cultivés par des fermiers locaux
Par Valentin 06/11/2015 Vu 1900

Des associations d’agriculteurs valorisant les produits naturels

Depuis 2001, les AMAP se développent en France. Ces Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne valorisent un retour au circuit de consommation court d’aliments sains proposés par des agriculteurs locaux. Des fermiers composent ainsi des paniers variés de produits naturels de saison.

Qu’est-ce qu’une AMAP ?

Une AMAP est une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne. Elle valorise la production et la consommation de produits de qualité, en réduisant le circuit de distribution entre agriculteur et particulier.

Concrètement, le consommateur s’engage à régler par avance la part de la récolte des producteurs, et récupère ensuite régulièrement, à un rythme hebdomadaire par exemple, son panier de produits. Le producteur, de son côté, s’engage à proposer des aliments sains, le plus souvent sans pesticide, herbicide ou encore OGM, et à composer des paniers de produits de saison variés.

En 2001, la première AMAP voyait le jour. Une quinzaine d’années plus tard, en 2015, la France en compte plus de 2 000, pour plus de 7 000 producteurs. Des annuaires sur Internet permettent de localiser d’un simple clic les AMAP les plus proches de son domicile.

Les avantages de ce réseau de fermiers proposant des aliments sains

Les AMAP, en s’inscrivant dans une démarche solidaire, présentent de nombreux avantages.

Les AMAP permettent de favoriser une agriculture durable pour les fermes de proximité en valorisant un commerce local et équitable. Les émissions de gaz sont réduites grâce à ce circuit court et la consommation de produits de saison. Le consommateur s’inscrit ainsi dans une logique citoyenne, solidaire et écologique.

À l’heure des questionnements sur l’origine des produits alimentaires, le consommateur a une parfaite connaissance de leur provenance et des modes de production des aliments. Les producteurs de ce réseau s’engagent en effet à une transparence sur leurs méthodes d’exploitation, naturelles et durables.

En s’inscrivant en début de saison, le consommateur bénéficie de ces produits du terroir local à un rythme mais aussi à un coût constants. Il partage, avec le producteur, les aléas de la culture et du climat, la quantité pouvant ainsi varier, mais pas le prix.

Des associations d’agriculteurs pour promouvoir les produits naturels dans les DOM-TOM

Si les AMAP se développent année après année en France métropolitaine, l’idée germe aussi dans les îles. Ainsi peut-on trouver en Guadeloupe « Gwad'amap », créée en 2010. Cette AMAP propose du maraîchage, des fruits, des légumes, des œufs, des produits de la ruche, de la viande, etc. Qui sait ? D’autres verront-elles peut-être le jour dans les DOM-TOM au cours des années à venir ?