01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Attention aux aliments toxiques selon leur cuisson
Par Valentin 09/11/2016 Vu 3806

Quand la nourriture devient un danger en cuisine

Vous faites le choix d’aliments sains dans votre cuisine ? Parfait ! Méfiance, cependant, à ce qu’ils ne deviennent pas toxiques par le type de cuisson pour lequel vous optez. Apprenez dès à présent à écarter tout danger pour votre nourriture.

L’huile : adaptez la température de cuisson

L’huile peut s’avérer toxique à la cuisson. Afin de préserver les bienfaits de vos aliments, veillez bien à opter pour la bonne température en fonction de l’huile que vous utilisez afin d’éviter qu’elle ne noircisse. Quand tel est le cas, vous avez dépassé son point de fumée, et elle devient dès lors néfaste. Ce point de fumée peut varier de 177 °C pour l’huile de noix de coco non raffinée à 271 °C pour l’huile d’avocat en passant par 216 °C pour la plus classique huile d’olive vierge.

Poisson, viande et légumes en papillote : gare à l’aluminium dans les aliments !

La cuisson à l’étouffée compte parmi les plus saines, car elle préserve de nombreux nutriments et vitamines. Évitez cependant de placer vos légumes, viandes blanches ou encore poissons dans de l’aluminium. En effet, celui-ci contamine les aliments au cours de la cuisson, qui se retrouvent alors chargés d’oxyde d’alumine. Soluble dans l’organisme, l’aluminium est mis en cause dans de nombreuses maladies. Ne renoncez cependant surtout pas aux bienfaits de la cuisson en papillote, préférez simplement le papier sulfurisé.

Quand les viandes et poissons grillés se révèlent toxiques

Le barbecue est certes très convivial, mais est de plus en plus décrié pour ses effets cancérigènes. La combustion incomplète de la matière organique produit des hydrocarbures aromatiques polycycliques. Ces HAP se retrouvent aussi dans la fumée du bois et du charbon. Viande et poisson ainsi cuits peuvent ainsi se révéler nocifs pour l’organisme. Si vous ne souhaitez pas renoncer au barbecue, quelques précautions s’imposent donc. Éviter que votre viande ou votre poisson soit en contact avec les flammes. Vous pouvez préalablement les agrémenter d’une marinade riche en antioxydants à base, par exemple, de citron, d’huile d’olive, d’épices ou d’ail. Veillez aussi à ne pas utiliser de bois traité. Enfin, évitez de consommer les endroits carbonisés.

Les aliments que vous devez éviter de réchauffer

La tomate, l’exception en cuisine

Contrairement aux aliments évoqués précédemment, la tomate fait figure d’exception. En effet, le lycopène, un antioxydant qu’elle contient, n’est pas détruit par la cuisson, mais au contraire augmente et est mieux absorbé grâce à elle. Outre ses effets contre les bactéries et parasites, la cuisson peut ainsi aussi améliorer l’assimilation des bienfaits de certains aliments.