01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Alimentation : protégez votre cerveau avec le régime MIND !
Par Elise 21/05/2018 Vu 225

Déclin cognitif : comment manger équilibré pour réduire les risques de démence ?

Des chercheurs américains ont pu démontrer qu’un certain type d’alimentation était susceptible de réduire les risques de démence et de déclin cognitif. Plus approfondi et structuré que le simple fait de manger équilibré, le régime MIND identifie les aliments les plus bénéfiques pour notre cerveau. Prêt(e) à privilégier une nourriture saine pour un esprit sain ?

Découvrez le régime MIND, nouvel ange gardien de votre cerveau

Le régime MIND a été mis au point par des chercheurs et scientifiques américains du Rush University Medical Center. Ces derniers ont observé — sur une population de 900 personnes entre 58 et 98 ans — que certaines habitudes alimentaires permettaient de garder un cerveau en meilleure forme, en moyenne 7,5 ans plus jeune que la moyenne.

Le régime MIND combine deux approches déjà éprouvées par le passé :

  • Régime méditerranéen : évidemment répandu dans les pays situés autour de la mer Méditerranée, il encourage la consommation de légumes, fruits, huile d’olive, herbes aromatiques, céréales, tout en limitant les viandes, produits laitiers, œufs et vin.
  • Régime DASH : initialement conçu pour lutter contre l’hypertension, le « Dietary Approaches to Stop Hypertension » recommande les fruits et légumes frais ou sec, les céréales complètes, les oléagineux, les graines et les produits laitiers peu gras.

Les effets bénéfiques du régime MIND ne se limitent pas à l’amélioration de la capacité cérébrale et à la limitation des risques de démence ou d’apparition de la maladie d’Alzheimer. Il peut également contribuer à réduire l’hypertension, les risques d’AVC ou de crise cardiaque par exemple.

Comment sélectionner vos aliments pour préserver votre cerveau ?

Il est bien connu désormais que certains aliments sont plus bénéfiques pour notre santé que d’autres. En ce qui concerne spécifiquement notre cerveau, les produits les plus profitables pour la mémoire et l’agilité cognitive sont ceux qui contiennent :

  • Oméga-3 : « bons gras » que l’organisme est incapable de synthétiser par lui-même et qui participent au bon fonctionnement du système cérébral
  • Polyphénols protecteurs : ces antioxydants naturels préviennent les risques de maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, etc.)
  • « Bons » sucres : nous parlons ici des sucres à index glycémique faible, qui apportent de l’énergie au cerveau sur le long terme
  • Choline : ce nutriment contribue à faciliter l’apprentissage chez les enfants, mais constitue également un neuroprotecteur pour les personnes âgées, pouvant limiter les risques d’apparition de la maladie d’Alzheimer
  • Pyridoxine : cette vitamine facilite les échanges entre les neurones
  • Iode : nécessaire au bon fonctionnement de la glande thyroïde qui pilote l’humeur et permet un travail mental optimal
  • Minéraux : notamment le fer, pour booster la production de globules rouges, dont le rôle est de transporter l’oxygène jusqu’au cerveau

Tous ces éléments bénéfiques pour le cerveau peuvent être trouvés dans des aliments tels que les légumes à feuilles vertes, les fruits frais ou secs, le thé, les noix, les haricots rouges, les baies, les poivrons, les oignons, l’huile d’olive, le quinoa, le poisson et les fruits de mer.

3 autres recommandations pour échapper au déclin cognitif

Évidemment, une bonne alimentation ne fait pas tout. Les risques de démence ou d’Alzheimer peuvent être réduits par d’autres moyens complémentaires et indispensables tels qu’une activité physique régulière. Le fait de stimuler intellectuellement son cerveau et de faire travailler sa mémoire — par la lecture par exemple — est également bénéfique. Enfin, le fait de ne pas fumer joue fortement en faveur de votre cerveau !