Support Téléphonique

Nos conseillers sont à
votre écoute au
01 30 08 73 30

 
01 30 08 73 30

Vous n'avez aucun produit dans votre panier.

Swipe to the left
Voici le danger d’une alimentation pauvre en fruits et légumes
Par Elise 05/01/2017 Vu 210 Pas de commentaire

La clé d’une santé de fer ? Manger suffisamment de végétaux !

Vie active, toujours pressés, nous avons de plus en plus tendance à sacrifier les fruits et légumes de saison sur l’autel des petits plats surgelés… Ces changements dans notre alimentation ne sont pourtant pas sans conséquence sur notre santé. Alors y a-t-il un véritable danger à manger trop peu de végétaux ?

Découvrez pourquoi les fruits et légumes sont essentiels à notre alimentation

Le manque de vitamines et minéraux est responsable de nombreux troubles causés par des carences.Les fruits et légumes sont riches en micronutriments, nécessaires à un corps en bonne santé. Mais la plupart du temps nous n’en consommons pas assez ! Ces micronutriments, ce sont les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments : autant de substances qui nous protègent de nombreuses maladies.

Il existe 13 vitamines et chacune a un rôle très différent. Qu’elles collaborent avec les enzymes, comme la vitamine B2, ou qu’elles aient une fonction hormonale, elles sont toutes essentielles au bon fonctionnement de notre organisme !

Les minéraux se divisent, quant à eux, en macroéléments (calcium, magnésium, potassium…) et en oligo-éléments (zinc, fer, sélénium…). Réunis, ils représentent 4 % de notre poids ! Leurs rôles sont divers : alors que le fer est un constituant de l’hémoglobine qui transporte l’oxygène dans le sang, d’autres servent à la fabrication des protéines par exemple.

Évitez facilement le danger d’un surpoids grâce aux fruits et légumes

Un apport suffisant en fruits et légumes est absolument essentiel à une alimentation équilibrée. Le surpoids est le premier responsable des maladies cardiovasculaires. Ces dernières et le cancer sont les maladies non transmissibles qui tuent le plus aujourd’hui et dont le taux de victimes est en constante augmentation. Avec 3 millions de morts par an dus à une consommation insuffisante en fruits et légumes, ces carences deviennent un facteur de risque aussi élevé que le tabagisme !

Dans le cadre d’un régime, l’augmentation de la consommation de fruits et légumes est la seule solution pour diminuer les apports énergétiques sans risque de carence.Leurs fibres, protéines et glucides garantissent une sensation de satiété durable. Alors, sortez votre mixer du placard !

Comment une alimentation riche en fruits et légumes aide à lutter contre le cancer

Plusieurs études existent au sujet de certains légumes qui protégeraient du cancer. Les scientifiques s’intéressent, entre autres, aux isothiocyanates, présents dans les choux, ou encore aux curcuminoïdes (du curcuma).

Si aucun légume miracle n’a encore été découvert, il est confirmé qu’une alimentation diversifiée permet de lutter contre le cancer : le surpoids étant, lui, bien identifié comme cancérigène. Les femmes ménopausées souffrant d’un excès de poids sont ainsi plus sujettes au cancer du sein que la moyenne.

Une alimentation déséquilibrée augmente les risques de cancer du système digestif. Un excès d’aliments gras (comme les viandes ou le beurre, riches en acides gras saturés), sucrés (comme les sodas ou l’alcool), ou salés favoriserait le cancer du côlon et du rectum. Les viandes rouges et les charcuteries sont particulièrement montrées du doigt !

Au contraire, selon une étude européenne, 35 g de fibres par jour (soit sept portions de fruits et légumes variés) permettrait de diminuer de près de 40 % les risques de cancer du côlon. Voilà la meilleure des raisons pour devenir végétarien au moins quelques jours par semaine !

Une astuce pour rester en bonne santé ? Manger plus de végétaux !

Avec une moyenne de 2,5 portions de fruits et légumes consommés par jour, nous sommes actuellement bien en dessous de ce que serait un apport sain…Les recommandations officielles pour la santé, comme celles que nous voyons dans les médias, préconisent 5 portions quotidiennes de végétaux. Plus impressionnant encore, des recherches récentes indiquent que l’idéal serait en réalité de consommer 9 à 10 portions de fruits et légumes par jour !